Informations

14 : Module 12- Héritage de Traits - Biologie

14 : Module 12- Héritage de Traits - Biologie


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

14 : Module 12- Héritage de Traits

Module EASE 14 Génétique : L'étude des caractères héréditaires

Description Ce module est composé de leçons visant à élargir les connaissances des apprenants sur la génétique mendélienne et non mendélienne. Objectif 1. Comprendre la base chromosomique de l'hérédité et le rôle de l'ADN comme empreinte de la vie
1.1 expliquer la base chromosomique de l'hérédité
1.2 analyser le rôle de l'ADN dans la transmission des caractères
2. Comprendre le rôle fondamental des chromosomes et des gènes dans les variations héréditaires
2.1 discuter des relations entre les chromosomes et les gènes
2.2 expliquer les différentes aberrations chromosomiques
3. Démontre une compréhension des principes mendéliens de l'hérédité
3.1 analyser l'expérience de Mendel sur les petits pois illustrant les principes mendéliens de l'hérédité
3.2 identifier les traits qui suivent les modèles mendéliens de l'hérédité
3.3 résoudre les croisements monohybrides compte tenu des phénotypes et des génotypes des parents
4. Comprendre les modèles d'hérédité non mendéliens
4.1 en déduire que certains traits ne correspondent pas toujours aux principes mendéliens de l'hérédité
5. Comprendre certains enjeux concernant les technologies avancées en génétique
5.1 expliquer ce que sont les organismes ou aliments génétiquement modifiés
5.2 analyser les effets du génie génétique


Principes d'héritage et de variation Questions supplémentaires importantes Type de réponse très courte

Question 1.
Nommez un trait qui ne se mélange pas.
Réponse:
Le sexe ne se mélange pas.

Question 2.
Donnez un exemple de trait génétique pour chacun des éléments suivants chez l'homme :
1. Létalité
Réponse:
Létalité : Anémie falciforme homozygote.

2. Allélisme multiple.
Réponse:
Exemple d'allélisme multiple : groupes sanguins ABO.

Question 3.
Qu'en est-il des symboles AA et Aa stand?
Réponse:

Question 4.
Nommez la plante qui montre une dominance incomplète par rapport à la couleur de sa fleur.
Réponse:
Mirabilis jalapa.

Question 5.
Écrivez les génotypes d'un homme du groupe sanguin A.
Réponse:
l A l A , l A l 0

Question 6.
Quel est le rapport monohybride de Mendel pour les phénotypes ?
Réponse:
3:1.

Question 7.
Notez le rapport dihybride de Mendel pour les phénotypes.
Réponse:
9: 3: 3: 1.

Question 8.
Qui furent les découvreurs du mendélisme ?
Réponse:
Hugo de Vries, Karl Correns, Erich von Tschermak ont ​​été les redécouverts du mendélisme.

Question 9.
Quels sont les véritables déterminants de ce que deviendra un organisme ?
Réponse:
L'interaction complexe entre les gènes et leur environnement détermine vraiment ce que deviendra un organisme.

Question 10.
Nommez le trouble chez l'homme avec le caryotype suivant :
(a) 22 paires d'autosomes + XO
(b) 22 paires d'autosomes + 21 e chromosome + XY (CBSE Outside Delhi 2019)
Réponse:

Caryotype Nom du trouble
(a) 22 paires d'autosomes + XO syndrome de Turner
(b) 22 paires d'autosomes + 21 e chromosome + XY Syndrome de Down (détenu mongolien)

Question 11.
Quelle est la constitution génétique d'un organisme qui souffre d'anémie falciforme ?
Réponse:
Homozygote (Hb S Hb S ).

Question 12.
Nommez le type de croisement qui aiderait à trouver le génotype d'un plant de pois à fleurs violettes. (CBSE Delhi 2017)
Réponse:
Testez la croix.

Question 13.
Quel terme est utilisé pour les deux chromatides résultant de l'échange de segments lors du croisement ?
Réponse:
Recombinants (croisés).

Question 14.
Écrivez un exemple de chacun des organismes présentant
(i) hétérogamie masculine
Réponse:
Hétérogamité masculine : la drosophile et l'homme

(ii) hétérogamité féminine. (CBS£ Delhi 2019 C)
Réponse:
Hétérogamité féminine : Oiseaux et certains reptiles

Question 15.
Un généticien s'intéresse à l'étude des variations et des modes de vie et préfère choisir un organisme à cycle de vie court. Donnez une raison. (CBSE Delhi 2015)
Réponse:
Un organisme avec un cycle de vie plus court est utile dans l'étude et l'analyse rapides du modèle héréditaire dans de nombreuses générations, par ex. Drosophile, Neurospora.

Question 16.
Donnez un exemple d'un trouble humain causé par une seule mutation génétique. (CBSE Delhi 2016)
Réponse:
Phénylcétonurie.

Question 17.
Écrivez le sexe d'un humain ayant des chromosomes XXY avec 22 paires d'autosomes. Nommez le trouble dont souffre cet humain. (CBSE Delhi 2016)
Réponse:
L'humain est de sexe masculin (car le chromosome Y est présent). Il souffre du syndrome de Klinefelter

Principes d'héritage et de variation Questions supplémentaires importantes Type de réponse courte

Question 1.
Énoncer le principe mendélien qui peut être dérivé d'un croisement dihybride et non d'un croisement monohybride.
Ou
Loi de Mendel sur l'assortiment indépendant. Modèle de document CBSE 2018-19)
Réponse:
Du croisement dihybride, la loi de l'assortiment indépendant peut être dérivée qui stipule que, lorsque deux paires de traits sont combinées dans un hybride, la ségrégation d'une paire de caractères est indépendante de l'autre paire de caractères.

Question 2.
Dans un croisement entre deux plants de pois de grande taille, certains des descendants ont produit des nains purs. Montrez à l'aide de Punnett square comment cela est possible. (CBSE (Delhi) 2013)
Réponse:

Question 3.
Qu'est-ce qu'un croisement dihybride ?
Réponse:
Croix dihybride. Croisement dans lequel deux caractères sont pris en considération lors de l'expérimentation, un tel croisement est appelé croisement dihybride. Un croisement entre un plant de pois aux graines jaunes lisses et un plant de pois aux graines vertes ridées est un croisement dihybride.

Du croisement dihybride, on peut déduire que chaque gène est assorti indépendamment de l'autre lors de son passage d'une génération à l'autre ou Loi d'assortiment indépendant.

Question 4.
Afin d'obtenir la génération E, Mendel a pollinisé une plante haute de reproduction pure avec une plante naine de reproduction pure. Mais oublier le F2 génération, il a simplement autofécondé le grand F1 les plantes. Pourquoi?
Réponse:

  1. Il a fait des croisements pour étudier le modèle d'hérédité de quelques caractères au fil des générations.
  2. Au départ, il faisait des lignes pures.
  3. Pour créer un hétérozygote ou un hybride, il a dû croiser deux plantes différentes (lignées pures).
  4. Pour étudier le modèle d'hérédité, il suffit que les hybrides soient auto-pollinisés, ainsi la ségrégation des facteurs peut être étudiée.

Question 5.
Un croisement entre une plante à fleurs rouges et une plante à fleurs blanches d'Antirrhinum majus a produit toutes les plantes à fleurs roses. Entraînez-vous à travers, pour expliquer comment est-ce possible? (CBSE en dehors de Delhi 2013)
Réponse:

Question 6.
Différencier gène et allèle.
Réponse:
Différence entre gène et allèle :
L'allèle (allélomorphes) fait référence à la forme alternative d'une paire de gènes présente sur les mêmes loci dans le chromosome homologue, tandis que le gène est la plus petite unité d'un organisme capable de transmettre des informations génétiques et de les exprimer.

Question 7.
Chez Snapdragon, un croisement entre des plantes à fleurs rouges (RR) et des plantes à fleurs blanches (RR) authentiques a montré une descendance de plantes avec toutes les fleurs roses.
(i) L'apparition de fleurs roses n'est pas connue sous le nom de mélange. Pourquoi?
Réponse:
Il ne s'agit pas d'un mélange. Dans ce cas, le gène R n'était pas complètement dominant sur le gène r et cela a permis au génotype Rr de se distinguer comme étant rose.

(ii) Comment appelle-t-on ce phénomène ? (CBSE 2014)
Réponse:
Dominance incomplète.

Question 8.
A l'aide d'un exemple, expliquez les phénomènes de co-dominance et d'allélisme multiple dans la population humaine. (CBSE 2014)
Réponse:
Dans le cas de la co-dominance, deux allèles pour un trait sont également exprimés.

Exemple : les groupes sanguins ABO sont contrôlés par le gène I. Le gène I possède trois allèles l A , l B et l O . Ces allèles déterminent le type de sucre à la surface des globules rouges. Les allèles lA et lB sont co-dominants et expriment le groupe sanguin AB.

Puisqu'il existe trois allèles différents et s'expriment sur la base de la dominance récessive et de la co-dominance, il s'agit d'un cas d'allélisme multiple.

Question 9.
L'enfant a un groupe sanguin O. Si le père a le groupe sanguin A et la mère a le groupe sanguin B, déterminez les génotypes des parents et les génotypes possibles des autres descendants. (CBSE en dehors de Delhi, 2015, 2019)
Réponse:

  1. Génotypes. Homme (l A l O ) Mère l B l O et enfant l O l O .
  2. Le groupe sanguin de la future progéniture. Type A, type B, type 0 et type AB. Il est basé sur la croix suivante :


Hérédité des groupes sanguins A, B, O, AB

Question 10.
Donnez des exemples d'hérédité liée au sexe chez la drosophile. Au cours de ses études sur les gènes de la drosophile liés au sexe, T.H. Morgan a trouvé F2 les rapports phénotypiques de la population se sont écartés des 9 : 3 : 3 : 1 attendus. Expliquez la conclusion à laquelle il est arrivé. (CBSE 2010)
Réponse:
Exemples d'hérédité liée au sexe chez la drosophile (conclusion de Morgan).

  1. Les gènes de la couleur des yeux blancs sont situés dans le chromosome X et le chromosome Y est vide et ne porte aucun allèle normal pour la couleur des yeux blancs.
  2. La femelle aux yeux blancs possède un gène de la couleur des yeux blancs (W) sur ses deux chromosomes X.
  3. Les mâles aux yeux blancs reçoivent le chromosome X avec le gène (W) de la mère et (Y) du père sans gène.
  4. La fille reçoit un chromosome X avec le gène (W) de la mère et un chromosome X avec le gène dominant (W+).

Question 11.
Expliquez brièvement XX-XO (un type de détermination du sexe).
Réponse:
Dans le cas des vers ronds, des punaises vraies, des sauterelles et des blattes, les femelles ont deux chromosomes sexuels XX, alors que les mâles n'ont qu'un seul chromosome X. Le mâle n'a pas de deuxième chromosome donc désigné comme XO. Le sex-ratio de 1: 1 est produit comme le montre la figure ci-dessous.


Détermination XX-XO du sexe chez le cafard.

Question 12.
Expliquez le mécanisme de « détermination du sexe » chez les oiseaux. En quoi diffère-t-il de celui des êtres humains ? (CBSE Delhi 2018)
Réponse:
La détermination du sexe est de type ZW-ZZ chez les oiseaux.
Dans ce type, les mâles sont homogamétiques et ont des chromosomes sexuels ZZ, et les femelles sont hétérogamétiques avec une paire de chromosomes sexuels ZW.


Chez l'homme, le mécanisme chromosomique de détermination du sexe est de type XX-XY. Le mâle humain est hétérogamétique et possède des chromosomes sexuels XY, tandis que la femelle humaine est homogamétique avec des chromosomes sexuels XX.

Question 13.
Écrivez une note sur le type de détermination du sexe ZO-ZZ.
Réponse:
En cas de détermination du sexe de type ZO-ZZ, la femelle produit deux types d'œufs. La moitié des œufs est avec le chromosome Z et l'autre moitié sans le chromosome Z. Le mâle a des chromosomes sexuels homomorphes et est homogamétique. Il ne forme qu'un seul type de spermatozoïdes, chacun avec le chromosome Z. Lors de la fécondation par un spermatozoïde avec le chromosome Z, l'ovule contenant Z donne naissance à une progéniture mâle ZZ et l'ovule sans Z produit une progéniture femelle ZO. Ce type de détermination du sexe se trouve dans le cas des papillons et des mites.

Question 14.
Donnez un exemple de trait autosomique récessif chez l'homme. Expliquez son modèle d'héritage à l'aide d'une croix. (CBSE Delhi 2016)
Réponse:
Trait autosomique récessif. L'anémie falciforme est causée par un caractère autosomique récessif. La maladie est contrôlée par une seule paire d'allèles Hb A et Hb S . Seuls les individus homozygotes pour l'HbsHbs présentent la maladie. Les individus hétérozygotes sont porteurs (Hb A Hb s )

Question 15.
Comment trouveriez-vous le génotype d'un grand pois à fleurs blanches ? Expliquez à l'aide d'une croix. Nommez les types de croix que vous utiliseriez. (CBSE Delhi 201i 5)
Réponse:
Afin de trouver le génotype d'une plante donnée, il faut la reproduire avec beaucoup d'individus récessifs oïques. C'est ce qu'on appelle le test CRC est. Plante haute et blanche TTww ou Ttww / est croisée avec une plante blanche naine ttww TTww x ttww


(Toutes les grandes plantes blanches indiquent que le génotype est TTww)


Ce rapport indique que le génotype est Ttww

En fonction du résultat, nous pouvons déterminer le génotype de la fleur.

Question 16.
En quoi l'hérédité polygénique est-elle différente de la pléiotropie ? Donnez un exemple de chacun.
Réponse:

Héritage polygénique pléiotropie
C'est un type d'héritage dans lequel. un seul gène dominant contribue à une partie du trait. Ainsi, les allèles dominants ont un effet cumulatif. C'est une condition dans laquelle un seul gène influence plus d'un trait.
Exemple:
1. Longueur d'épi dans le maïs
2. Couleur de peau chez l'homme
Exemple:
1. Chez la drosophile, le mutant des yeux blancs provoque une dépigmentation dans de nombreuses parties du corps.
2. Anémie falciforme

Question 17.
Pourquoi n'est-il pas possible d'étudier le modèle d'hérédité des traits chez les êtres humains, de la même manière qu'on le fait chez le pois ? Nommez la méthode alternative employée pour une telle analyse des traits humains.
Réponse:

  1. Le croisement de contrôle ne peut pas être effectué chez l'homme comme chez d'autres organismes.
  2. Le temps de génération est long. L'analyse généalogique est la méthode alternative pour étudier l'hérédité des traits humains sur plusieurs générations.

Question 18.
Un homme du groupe sanguin A a épousé une femme du groupe B. Ils ont un fils de groupe sanguin AB et une fille de groupe sanguin 0. Faites la croix et montrez la possibilité d'un tel héritage. (CBSE Delhi et à l'extérieur de Delhi 2008)
Réponse:


Groupes sanguins des descendants A, B, AB et O.

Question 19.
Un père hémophile ne peut jamais transmettre le gène de l'hémophilie à son fils. Expliquer. (CBSE Delhi 2016)
Réponse:
L'hémophilie est une maladie récessive liée au sexe dans laquelle le chromosome X porte le gène hémophilique défectueux et le chromosome Y est sain. Et le fils n'hérite que du chromosome Y de son père qui ne porte pas le gène de l'hémophilie. Par conséquent, le père hémophile ne peut jamais transmettre l'hémophilie à son fils.

Principes d'héritage et de variation Questions supplémentaires importantes Type de réponse longue

Question 1.
Étudiez le tableau d'ascendance donné et répondez aux questions qui suivent :
1. Le trait est-il récessif ou dominant ?
Réponse:
Dominant.

2. Le trait est-il lié au sexe ou autosomique ?
Réponse:
Autosomique.

3. Donner les génotypes des parents montrés dans la génération I et leur troisième enfant est montré dans la génération II et le premier petit-enfant montré dans la génération III. (Exemple de document CBSE 2018-19)

Réponse:
Le génotype des parents de la génération I – Femelle : aa et Mâle : Aa
Le génotype d'un troisième enfant de la génération II-Aa Génotype du premier petit-enfant de la génération III – Aa

Question 2.
L'hémophilie est une maladie récessive liée au sexe chez l'homme. Le tableau généalogique ci-dessous montre l'hérédité de l'hémophilie dans une famille.

Étudiez le mode de transmission et répondez aux questions posées.
1.Donnez tous les génotypes possibles des membres 4, 5 et 6 dans le tableau généalogique.
2. Une analyse de sang montre que l'individu 14 est porteur de l'hémophilie. Le membre numéro 15 a récemment épousé le membre numéro 14. Quelle est la probabilité que leur premier enfant soit un homme hémophile ?
(CBSE 2009, exemple de document CBSE 2018-19)


Réponse:

  1. Génotypes du membre 4 – XX ou XX h Génotypes du membre 5 – X h Y Génotypes du membre 6 – XY
  2. La probabilité que le premier enfant soit un homme hémophile est de 50 %.

Question 3.
Mentionnez les avantages de sélectionner un plant de pois pour l'expérience de Mendel.
Réponse:
Avantages de la sélection du pois comme matériel expérimental :

Mendel a sélectionné le pois (Pisum sativum) parce que :

  1. De nombreuses variétés étaient disponibles avec des formes alternatives observables pour un trait ou une caractéristique.
  2. Les pois s'autopollinisent normalement car leur corolle entoure complètement les organes reproducteurs jusqu'à ce que la pollinisation soit terminée.
  3. Il était facilement disponible.
  4. Il a des lignées pures à des fins expérimentales, c'est-à-dire qu'elles se reproduisent toujours vraies.
  5. Il a des caractères contrastés. Les caractéristiques étaient la couleur de la graine, la couleur de la gousse, la forme de la gousse, la forme de la fleur, la position de la fleur, la forme de la graine et la hauteur de la plante.
  6. Son cycle de vie était court et a produit un grand nombre de descendants.
  7. La plante peut être cultivée facilement et ne nécessite aucun soin sauf au moment de la pollinisation.

Question 4.
Faites la différence entre les éléments suivants :
(i) Dominance et récessivité
Réponse:
Différences entre dominance et récessivité :

Dominance Récessivité
(1) Le gène ou facteur dominant est capable de s'exprimer même en présence de son allèle récessif. (1) Le gène ou facteur récessif est incapable de s'exprimer en présence d'un allèle dominant.
(2) Il s'exprime parce qu'il forme un polypeptide complet ou une enzyme pour exprimer son effet. (2) Le gène récessif forme un polypeptide ou une enzyme incomplet ou défectueux et n'exprime donc pas son effet.

(ii) Homozygote et hétérozygote
Réponse:
Différences entre un individu homozygote et un individu hétérozygote :

individu homozygote individu hétérozygote
(1) Chez un individu homozygote (homo-zygote) les deux gènes d'un caractère particulier sont identiques (TT) ou (tt). (1) L'individu hétérozygote (hétéro zygote) possède des gènes contrastés d'une paire çrt).
(2) Ils forment des gamètes identiques pour un personnage particulier. (2) Ils forment des gamètes dissemblables pour un caractère particulier.
(3) Ils se reproduisent fidèlement pour un trait spécifique. (3) Ils ne se reproduisent pas vrai.

Question 5.
Expliquez la loi de dominance en utilisant un croisement monohybride.
Réponse:
Loi de domination. Selon cette loi, lorsque deux facteurs d'un caractère sont différents, l'un d'eux se manifeste dans le corps et est appelé dominant tandis que l'autre reste caché et est appelé facteur récessif.

La loi peut être bien expliquée par le croisement monohybride en étudiant les croisements suivants :
(i) Grand pur = TT, Grand hybride = Tt

Gamètes du parent TT = (frac < 1 >< 2 >)T + (frac < 1 >< 2 >)T
Gamètes de Tt parent = (frac < 1 >< 2 >)T + (frac < 1 >< 2 >)t

Les 50 % sont des grands purs et les 50 % des grands hybrides. Ensuite, les plantes hautes pures produiront 100% de hauteur en F2 génération et les plantes hybrides produiront dans le rapport de 1: 2: 1 dans la génération F2.

(ii) Lorsque le croisement est fait entre pur grand et nain pur, nous obtenons les résultats suivants (Fig.).


Un carré de Punnett utilisé pour comprendre un croisement monohybride typique réalisé par Mendes entre des plantes hautes pures et des plantes naines vraies

Question 6.
Définir et concevoir un test croisé.
Réponse:
Test Cross: C'est un croisement entre un organisme de génotype inconnu et un organisme récessif homozygote.

Résultats d'un croisement test : Si le croisement test donne une descendance dont 50 % présentent le caractère dominant et 50 % le caractère récessif, c'est-à-dire que le rapport F1 est de 1 : 1, l'individu testé est hétérozygote (voir fig.). En effet, l'individu présentant le caractère récessif (disons la couleur de la robe blanche chez le cobaye, la taille naine chez le pois) doit avoir reçu un allèle récessif (b chez le cobaye, t chez le pois) de chaque parent.


Génétique d'un croisement test

Si tous les descendants du croisement test présentent le trait dominant, l'individu testé est homozygote dominant avec le génotype BB pour le cobaye et TT pour le pois (fig.).

Question 7.
Lorsqu'un croisement est réalisé entre une grande plante à graines jaunes (TtYy) et une grande plante à graines vertes (Ttyy), quelles proportions de phénotype dans la progéniture pourrait-on s'attendre à être
(i) grand et vert
(ii) nain et vert ?
Réponse:


Croisement entre une grande plante aux graines jaunes

Question 8.
Différencier le croisement arrière et le test croisé.
Réponse:
Différences entre la croix arrière et la croix d'essai :

Question 9.
Différencier dominance incomplète et codominance.
ou
Expliquez les termes suivants à l'aide d'un exemple :
(i) Codominance
(ii) Domination incomplète (CBSE Outside Delhi 2008 Delhi 2011, 2019)
Réponse:
Différences entre dominance incomplète et codominance :

Dominance incomplète Codominance
(1) L'effet de l'un des deux allèles est plus important. (1) L'effet des deux allèles est également important.
(2) Il produit un mélange fin de l'expression de deux allèles. (2) Il n'y a pas de mélange de l'effet des deux allèles.
(3) L'effet dans l'hybride est intermédiaire de l'expression des deux allèles, par ex. muflier de couleur rose obtenu à la suite d'une pollinisation croisée entre des fleurs de muflier rouges et blanches. (3) Les deux allèles produisent leur effet indépendamment, par ex. I A et l B , Hb S et Hb A .

Question 10.
(i) Pourquoi le gène du groupe sanguin ABO humain est-il considéré comme un bon exemple d'allèles multiples ?
Réponse:
Les groupes sanguins A B O sont contrôlés par un seul gène : (I) La membrane plasmique des globules rouges contient des polymères de sucre qui dépassent de sa surface et est contrôlée par le gène. Le gène (I) possède trois allèles l A , l B et l O . La présence de plus de deux types d'allèles au même locus régissant le même caractère est appelée allèles multiples.

(ii) Entraînez-vous jusqu'à F2 génération seulement, entre une mère de groupe sanguin A (homozygote) et le père de groupe sanguin B (homozygote). Expliquez le modèle d'hérédité présenté. (CBSE (Delhi) 2013)
Ou
Décrire le mécanisme d'un modèle d'hérédité des groupes sanguins ABO chez l'homme. (CBSE 2011)
Réponse:
Modèles d'hérédité du groupe sanguin ABO.


F1 génération. Tous avec le groupe sanguin AB. C'est un cas de co-dominance.

Question 11.
(i) Qu'est-ce que l'hérédité polygénique ? Expliquez, à l'aide d'un exemple approprié, (ii) En quoi la pléiotropie et le modèle mendélien de l'hérédité sont-ils différents du modèle polygénique de l'hérédité ? (CBSE en dehors de Delhi 2016)
Ou
Certains phénotypes de la population humaine sont répartis sur un gradient et reflètent la contribution de plus de deux gènes. Mentionnez le terme utilisé pour le type d'héritage. Décrivez-le à l'aide d'un exemple dans la population humaine. (Exemple de papier CBSE 2019-20)
Réponse:
(i) Hérédité polygénique. C'est un type d'hérédité contrôlé par trois gènes ou plus dans lesquels les allèles dominants ont un effet cumulatif. Chaque allèle dominant exprime une partie ou une unité d'un trait. On l'appelle aussi héritage quantitatif ou héritage multifactoriel. Les gènes impliqués dans ce type d'héritage sont appelés polygènes.

  1. Couleur du grain du blé
  2. Longueur d'épi dans le maïs
  3. Couleur de peau chez l'homme
  4. Intelligence humaine Couleur de la peau humaine. Elle est causée par le pigment mélanine.

La quantité de mélanine est due à trois paires de polygènes (A, B et C). Le génotype du noir sera (AA BB CC) et le blanc aura (aa bb cc). Le mariage entre deux de ces personnes présentera des variations. Dans la descendance (Aa Bb CC) il y aura 7 types de phénotypes c'est-à-dire très foncés, 6 foncés, 15 assez foncés, 20 intermédiaires, 15 familiaux clairs, 6 clairs et très clairs.

(ii) En quoi la pléiotropie et le modèle mendélien de l'hérédité sont-ils différents du modèle polygénique de l'hérédité ? (CBSE en dehors de Delhi 2016)
Réponse:

1. Pléiotropie et modèle d'hérédité mendélienne : Dans le cas de la pléiotropie, un gène a un effet sur deux sur plusieurs traits. Un effet est plus évident dans le cas d'un trait (effet majeur) et moins évident dans le cas des autres (effet secondaire). Le mode de transmission mendélienne est monogénique.

2. Dans le pléiotropisme et l'hérédité monogénique, aucun intermédiaire n'est produit et présente des variations discontinues dans l'expression d'un trait. Les intermédiaires sont assez courants dans l'hérédité polygénique et produisent des variations continues dans l'expression d'un trait.

Question 12.
(i) Écrivez le nom scientifique de l'organisme avec lequel Thomas Hunt Morgan et ses collègues ont travaillé pour leurs expériences. Expliquez la corrélation entre la liaison et la recombinaison en ce qui concerne les gènes étudiés par eux.
Réponse:
Thomas Hunt Morgan et ses collègues ont travaillé avec Drosophila melanogaster. Ils ont effectué plusieurs croisements dihybrides chez la drosophile pour étudier les gènes liés au sexe.

Morgan et son groupe savaient que les gènes étaient situés sur le chromosome X et ont remarqué que lorsque les deux gènes d'un croisement dihybride étaient situés sur le même chromosome, la proportion de combinaisons de gènes parentaux était beaucoup plus élevée que le type non parental.

Morgan a attribué cela à l'association physique ou à la liaison des deux gènes. Il a inventé le terme de liens pour décrire cette association physique de gènes sur un chromosome et la recombinaison t/terme pour décrire la génération t de combinaison d'âge non parentale. Morgan et les siens ont également découvert que même lorsque les gènes étaient regroupés sur le même chromos ou que certains gènes étaient très étroitement liés, ils présentaient une très faible recombinaison tandis que d'autres étaient faiblement liés.

(ii) Comment Sturtevant a-t-il expliqué la cartographie des gènes en travaillant avec Morgan ? (CBSE Delhi 2018)
Réponse:
Alfred Sturtevant était l'élève de Morgan. Il a utilisé la fréquence de recombinaison entre les paires de gènes sur le même chromosome comme mesure de la distance entre les gènes et a « cartographié » leur position sur le chromosome. Aujourd'hui, les cartographies génétiques sont largement utilisées comme point de départ pour le séquençage de génomes entiers.

Question 13.
Qu'est-ce que la recombinaison ? Discuter des applications de la recombinaison du point de vue du génie génétique.
Réponse:
La recombinaison fait référence à la génération d'une nouvelle combinaison de gènes qui est différente des types parentaux. Il est produit en raison du croisement qui se produit pendant la méiose avant la formation des gamètes.

Applications de la recombinaison :

  1. C'est un moyen d'introduire de nouvelles combinaisons de gènes et donc de nouveaux traits.
  2. Cela augmente la variabilité, ce qui est utile pour la sélection naturelle dans un environnement changeant.
  3. Il est utilisé pour préparer des cartes chromosomiques de liaison.
  4. Il a été prouvé que les gènes se trouvent de façon linéaire dans le chromosome.
  5. Les éleveurs doivent sélectionner une population petite ou grande pour obtenir les croisements requis. Pour obtenir des croisements entre des gènes étroitement liés, une très grande population est nécessaire.
  6. Les recombinaisons utiles produites par croisement sont récupérées par les sélectionneurs pour produire de nouvelles variétés utiles de plantes cultivées et d'animaux. La révolution verte et la révolution blanche ont été mises en œuvre en utilisant la technique de recombinaison sélective.

Question 14.
Comment le sexe est-il déterminé ? (CBSE Delhi 2015)
Réponse:
Détermination du sexe de l'enfant. Les chromosomes sexuels déterminent le sexe chez les êtres humains. Chez l'homme, il y a 44+XY chromosomes, alors que chez la femme il y a 44+XX chromosomes. Ici, les chromosomes X et Y déterminent le sexe chez les êtres humains.

Deux types de gamètes sont formés chez le mâle, un type a 50% de chromosome X, tandis qu'un autre type a un chromosome Y. Chez une femme, les gamètes sont d'un seul type et contiennent le chromosome X. Ainsi, les femelles sont homogamétiques et les mâles hétérogamétiques. Si le gamète mâle ayant le chromosome Y (endosperme) subit une fusion avec le gamète femelle ayant le chromosome X, le zygote aura le chromosome XY et cela donnera naissance à un enfant mâle.

Si le gamète mâle ayant le chromosome X (gymnosperme) subit une fusion avec le gamète femelle ayant le chromosome X, le zygote aura le chromosome XX et cela donnera naissance à l'enfant de sexe féminin.


Génétique du sexe chez l'être humain. La lettre A représente les autosomes.

Question 15.
L'hémophilie et la thalassémie sont toutes deux des troubles sanguins chez l'homme. Écrivez leurs causes et la différence entre les deux. Nommez la catégorie de maladie génétique à laquelle ils appartiennent tous les deux. (CBSE Delhi 2017)
Réponse:
L'hémophilie et la thalassémie sont toutes deux des troubles mendéliens :

  • L'hémophilie est une maladie récessive liée au sexe. Le gène de l'hémophilie est situé sur le chromosome X. Le gène passe d'une femelle porteuse à son fils.
  • La thalassémie est une maladie récessive de transmission autosomique.
  • Il se produit en raison d'une mutation ou d'une délétion entraînant une réduction du taux de synthèse de l'une des chaînes de globine de l'hémoglobine.
  • Différence entre l'hémophilie et la thalassémie. Dans l'hémophilie, la coagulation est affectée, c'est-à-dire qu'il peut y avoir un saignement ininterrompu même après une coupure mineure.
  • Dans la thalassémie, l'anémie est la caractéristique de cette maladie. Elle est causée par une synthèse défectueuse de l'hémoglobine.

Question 16.
Différencier l'hétérogamité masculine et féminine. (CBSE Delhi 2015, 2019 C)
Réponse:
Différences entre l'hétérogamité masculine et féminine :

Hétérogamité masculine hétérogamie féminine
(1) L'hétérogamité du partenaire fait référence au phénomène où les partenaires produisent deux (plus d'un) types de spermatozoïdes. (1) L'hétérogamité féminine fait référence au phénomène où les femelles produisent deux (plus d'un) types d'ovules.
(2) Le sexe de l'individu est déterminé par le type de spermatozoïde fécondant l'ovule. (2) Le sexe de l'individu est déterminé par le type d'ovule qui est fertilisant.
(3) XX femelle XY mâle (3) ZZ mâle et ZW femelle.

Question 17.
Pourquoi la drosophile a-t-elle été largement utilisée pour des études génétiques ? (CBSE 2014, 2019 C)
Réponse:
Avantages de l'utilisation de la drosophile comme matériel génétique :
La drosophile est un organisme très utile pour les expériences génétiques car :

  1. Un très grand nombre de descendants sont produits après chaque accouplement.
  2. Il peut être cultivé en grand nombre en laboratoire et les animaux peuvent être facilement examinés à la loupe.
  3. Son cycle de vie est très court et s'achève en 10-12 jours. Une nouvelle génération peut être obtenue toutes les deux semaines.
  4. Il a quatre paires de chromosomes tous de taille différente et facilement distinguables.
  5. Ils produisent de nombreuses variantes.
  6. Il a des chromosomes hétéromorphes (XY) chez le mâle.
  7. Les mouches drosophiles femelles peuvent être facilement différenciées des mâles par la grande taille de leur corps et la présence d'un ovipositeur dans l'abdomen.

Question 18.
Mendel a publié son ouvrage sur l'héritage des personnages en 1865, mais il est resté méconnu jusqu'en 1900. Donnez trois raisons pour le retard dans l'acceptation de son ouvrage. (CBSE Delhi 2014)
Réponse:
Les travaux de Mendel publiés sous le titre "Expériences sur l'hybridation végétale" sont restés inaperçus et méconnus pendant environ 34 ans en raison de :

  1. Tirage limité des « Actes de la Brunn Natural Science Society » dans lesquels il a été publié.
  2. Il n'a pas pu se convaincre que ses conclusions étaient universelles puisque Mendel n'a pas réussi à reproduire les résultats sur l'Épervière (Hieracium) entrepris sur la suggestion de Naegeli. Cela était dû à la non-disponibilité des lignées pures.
  3. Absence d'agressivité dans sa personnalité.
  4. Le monde scientifique était en train de s'envoler à l'époque selon la théorie de Darwin sur la sélection naturelle.

Question 19.
Comparez de trois manières quelconques la théorie chromosomique de l'hérédité proposée par Sutton et Boveri avec celle des résultats expérimentaux sur la tarte aux pois présentés par Mendel. (CBSE Delhi 2019)
Réponse:

Sutton et Boveri Mendel
(1) Les chromosomes se produisent par paires. (1) Les facteurs apparaissent par paires.
(2) Les chromosomes se séparent pendant la formation des gamètes de telle sorte qu'un seul de chaque paire est transmis à un gamète. (2) Les facteurs se séparent pendant la phase de formation des gamètes et un seul de chaque paire est transmis à un gamète.
(3) Des paires indépendantes de chromosomes se séparent indépendamment les unes des autres. (3) Une paire de facteurs se sépare indépendamment d'une autre paire.

Question 20.
(a) Expliquez la liaison et la recombinaison telles que présentées par T.H. Morgan sur la base de ses observations avec l'expérience de croisement de Drosophila melanogaster.
(b) Écrivez la base sur laquelle Alfred Sturtevant a expliqué la cartographie des gènes. (CBSE Delhi 2019)
Réponse:
(a) Liaison et recombinaison :

  • Morgan est appelé le père de la génétique expérimentale.
  • Morgan a utilisé la drosophile pour des expériences de génétique.
  • Liaison : C'est le phénomène selon lequel certains gènes restent ensemble au cours de l'hérédité sur plusieurs générations sans qu'aucun changement ou séparation de ceux-ci ne soit présent sur le même chromosome. Les deux gènes ne se séparent pas indépendamment l'un de l'autre. Alors, F2 la génération s'écarte considérablement de 9:3:3:1.
  • Recombinaison : Les gènes faiblement liés présentent une fréquence de recombinaison plus élevée, qui est d'environ 37,2 %. Les gènes étroitement liés ont tendance à présenter une fréquence de recombinaison inférieure, qui est d'environ 1,3 %.

(b) L'étudiant de Morgan, Alfred Sturtevant, a utilisé la fréquence de recombinaison entre les paires de gènes sur le même chromosome comme mesure de la distance entre les gènes et a cartographié leur position sur un chromosome.

Question 21.
Expliquez comment un test croisé peut être effectué pour distinguer un génotype dominant homozygote et hétérozygote. Qu'est-ce que la croix d'essai ? Comment décrypter l'hétérozygotie d'une plante ? (CBSE Delhi 2016)
Ou
Comment saurez-vous si une plante donnée est à dominante homozygote ? (CBSE 2008)
Ou
On vous donne un grand pois et on vous demande de trouver son génotype. Comment allez-vous le trouver ? (CBSE en dehors de Delhi 2019)
Réponse:
Testez la croix. Lorsqu'un individu est croisé avec un parent récessif, cela s'appelle un croisement test. Les résultats peuvent être facilement analysés. Si vous suivez le croisement monohybride où le test FT est croisé, un ratio de 1:1 sera obtenu. Sur la même base, vous pouvez calculer que dans un cas dihybride, le rapport croisé de test sera de 1:1:1:1. La croix d'essai peut également être utilisée à d'autres fins.

Vous devez avoir compris maintenant que les génotypes homo et hétérozygotes pour un trait dominant ne peuvent pas être différenciés car ils présentent le même phénotype. Si nous les soumettons à un test de croisement, vous verrez que toutes les combinaisons dominantes homozygotes produiront de vrais génotypes mais que les génotypes hétérozygotes suivront la ségrégation.


Un test croisé peut être effectué pour différencier un génotype dominant homozygote et hétérozygote.

Question 22.
Expliquez la loi de l'assortiment indépendant avec un croisement dihybride. (CBSE en dehors de Delhi, 2013, 2014)
Réponse:
Loi de l'assortiment indépendant : Selon cette loi, les facteurs de différentes paires de caractères contrastés ne s'influencent pas les uns les autres. Ils sont indépendants les uns des autres dans leur assortiment pour former une nouvelle combinaison lors de la formation des gamètes. Croix dihybride. Croisement dans lequel deux caractères sont pris en considération lors de l'expérimentation, un tel croisement est appelé croisement dihybride.

A cross between a pea plant with yellow smooth and a pea plant with green, wrinkled seeds is considered. Explication. When a cross is made between pea plant having yellow smooth seeds (YYSS) and a pea plant with green wrinkled seeds (yyss). At the time of cross-pollination, yellow smooth (YYSS) produces gametes with genes (YS) and green wrinkled will produce gametes with gene (ys). Gametes unite at random. The seeds obtained when placed in the soil will grow to form plants and produce seeds which are yellow smooth (YySs) because yellow and smooth characters are dominant over green and wrinkled. These are called plants of F1 generation.

When plants of F1 generation are allowed to self-pollinate gametes formed YS, Ys, yS and ys by meiosis, they unite at random forming seeds. The plants thus obtained are called F2 generation. They are Yellow smooth (YYSS, YySS, YySs, YYSs) yellow wrinkled (YYss, Yyss), green smooth (yySS, yySs) and green wrinkled (yyss) in the ratio of 9: 3: 3: 1. The result of a dihybrid cross can be shown in Fig. on the chequerboard.


Result of a dihybrid cross.

From the above dihybrid cross, it can be derived that each gene is assorted independently of the other during its passage from one generation to the other or law of independent assortment is justified.

Question 23.
In four o’clock plants, red colour (R) is incompletely dominant over white (r), the heterozygous having pink colour. What will be the offspring in a cross between a red flower and a pink flower? (CBSE Outside Delhi, 2013)
Réponse:

  1. In the monohybrid cross, red is incompletely dominant over white.
  2. Red flowered plants have genotype RR and white-flowered plants have genotype rr.
  3. Pink flowers have a genotype Rr.
  4. Red flowering plants will form gametes with R genes and pink flowers will produce two types of gametes with R gene and r gene.
  5. Arrangement of gametes in chequerboard.

Question 24.
Explain the pattern of inheritance of haemophilia in humans. Why is the possibility of a human female becoming a haemophilic extremely rare? Expliquer. (CBSE Delhi, 2008 Outside Delhi 2011)
Or
Why is human female rarely haemophilic? Explain how do haemophilic patients suffer? (CBSE Outside Delhi 2013)
Réponse:
A pattern of inheritance of haemophilia:

  1. It is the sex-linked recessive trait which is known as bleeder’s disease because the exposed blood does not readily clot due to deficiency of plasma thromboplastin (haemophilia B/ Christmas disease) or Antihaemophilia globulin (haemophilia A)
  2. The defect has been inherited in the family of British Crown through Queen Victoria.
  3. In females, haemophilia appears when both the sex chromosomes carry its recessive gene, X h X h . Such females die before birth.
  4. A woman having a single allele of the trait appears normal but is a carrier of the disease XX h
  5. For sex-linked genes, human males are hemizygous. Therefore, X h Y is haemophilic.
  6. Marriage between haemophilic male and carrier female produces haemophilic sons (X h Y, 50%), normal sons (XY, 50%), carrier daughters (XX h , 50%) and haemophilic daughters (X h X h , 50%, die before birth).
  7. Haemophilic man (X h Y) and normal woman (XX) produce carrier girls (XX h ) and normal boys (XY).
  8. Marriage between carrier woman and normal man produce 50% carrier girls (XX h ), 50% normal girls (XX), 50% normal boys (XY) and 50% haemophilic boys (X h Y).

    Sons- 50% normaL 50% heamophitic
    Daughters- 50% normaL 50% camer
  9. The possibility of a female becoming haemophilic is very rare because the mother of such a female has to be at least a carrier and father should be haemophilic.

Question 25.
A colourblind child is born to a normal couple. Work out a cross to show how is it possible. Mention the sex of this child. (CBSE Delhi 2014, 2016)
Réponse:
(a) Colourblindness is an X-linked recessive disease


So, the sex of the child is male.

Question 26.
1. How does a chromosomal disorder differ from a Mendelian disorder?
2. Name any two chromosomal aberra¬tion associated disorders.
3. List the characteristics of the disorders mentioned above that help in their diagnosis. (CBSE 2010)
Or
How does gain or loss of chromosome(s) take place in humans? Describe one example each of chromosomal disorder along with the symptoms involving an autosome and a sex chromosome. (CBSE Sample Paper 2019-20)
Réponse:
1. Mendelian disorders are mainly determined by alteration or mutation in a single gene. These disorders are transmitted to the offspring on the basis of Mendelian inheritance, e.g. haemophilia, sickle cell anaemia. Chromosomal disorders are caused due to absence or excess or abnormal arrangement of one or more chromosomes. They are caused due to failure of segregation of chromatids during cell division or due to polyploidy. par exemple. Down’s syndrome, Klinefelter syndrome.

2. Chromosomal aberration associated disorders.
(a) Down’s syndrome
(b) Klinefelter syndrome.

3. (a) Down’s syndrome. It is caused due to an additional copy of chromosome number 21 (Trisomy).
Symptoms: Short statured body, small rounded head, furrowed tongue, partially open mouth.

(b) Klinefelter syndrome. It is caused due to an additional copy of X-chromosomes (47 chromosome XXY).
Symptoms. Overall masculine development but the development of breast also occurs. These individuals are sterile.

Question 27.
A true-breeding pea plant, homozygous for inflated green pods (FFGG) is crossed with another pea plant with constricted yellow pods (ffgg). What would be the phenotype and genotype F1 and F2 genotype? Give the phenotype ratio of F2 generation. (CBSE Delhi 2008)
Réponse:

Question 28.
A true-breeding pea plant homozygous for axial violet flowers (AAW) crossed with another pea plant with terminal white flowers (aaw).
(i) What would be phenotype and genotype of F1 and F2 generations
Réponse:

(ii) Give the phenotype ratio of F2 generations. (CBSE Delhi. 2008)
Réponse:

Question 29.
A child suffering from Thalassemia is born to a normal couple. But the mother is being blamed by the family for delivering a sick baby.
(i) What is Thalassemia?
Réponse:
Thalassemia: It is an autosomal recessive blood disease that appears in children of two unaffected carriers, heterozygote parents. The defect occurs due to mutation or deletion of the genes controlling the formation of globin chain (commonly a and P) of haemoglobin. Imbalanced synthesis of globin chains of haemoglobin causes anaemia. Thalassemia is of three types a, p, and 8.

(ii) How would you counsel the family not to blame the mother for delivering a child suffering from this disease? Expliquer.
Réponse:
I would explain to the people around that this disease can be caused due to the presence of a defective gene in both the parents or it may be caused due to certain changes with the genetic setup.

(iii) List the values your counselling can propagate in the families. (CBSE Delhi 2013)
Réponse:
People had a good understanding and had to realize the situation. They become supportive and made joint efforts to help the patients.

Question 30.
In a dihybrid cross, white-eyed, yellow-bodied female Drosophila was crossed with red-eyed, brown-bodied male Drosophila. The cross produced 1.3 per cent recombinants and 98.7 progeny with parental type combinations in the F2 generation. Analyse the above observation and compare with the Mendelian dihybrid cross. (CBSE Sample Paper 2018-19)
Réponse:
Morgan observed that the two genes did not segregate independently of each other and the F2 ratio deviated vary significantly from the 9:3:3:1 ratio.

He attributed this to physical association or linkage of two genes and coined the term linkage and the term recombination to describe the generation of non-parental gene combinations.

Morgan and his group found that even when the genes are grouped on the same chromosome, some genes are very tightly linked (show very low recombination) while others were loosely linked (showed higher recombination). in the Mendelian dihybrid cross, the phenotypes round, yellow wrinkled, yellow round, green and wrinkled, green appeared in the ratio 9:3:3:1.

Wrinkled, yellow and round, green is possible because the distance between two genes is more. Therefore, recombination of parental type is possible.

Question 31.
Aneuploidy of chromosomes in human beings results in certain disorders. Draw out the possibilities of the karyotype in common disorders of this kind in human beings and its consequences in individuals. (CBSE Sample Paper 2018-19)
Or
A doctor after conducting certain tests on a pregnant woman advised her to undergo M.T.P., as the foetus she was carrying showed trisomy of 21st chromosome.
(a) State the cause of trisomy of the 21 st chromosome.
Réponse:
(a) Down’s syndrome, Turner’s syndrome, Klinefelter’s syndrome are common examples of Aneuploidy of chromosomes in human beings.

  • Down’s syndrome results in the gain of the extra copy of chromosome 21- trisomy.
  • Turner’s syndrome results due to the loss of an X chromosome in human females- XO monosomy.
  • Klinefelter’s syndrome is caused due to the presence of an additional copy of X- chromosome resulting in XXY condition.

(b) Why was the pregnant woman advised to undergo M.T.P. and not to complete the full term of her pregnancy? Expliquer. (CBSE Delhi 2019 C)
Réponse:
Down’s Syndrome: The affected individual is

  • short statured with small round head furrowed tongue and partially open mouth
  • Palm is broad with characteristic palm crease
  • Physical, psychomotor, and mental development is retarded.

Klinefelter’s Syndrome: The affected individual is

Turner’s Syndrome: The affected individual shows the following characters:

  • Females are sterile as ovaries are rudimentary
  • lack of other secondary sexual characters


XX-XO determination of sex in the cockroach.


Formation of recombinant as well as non-recombinant (parental type) gametes.
Forms of chromosomal mutations.


Looking for some extra help with HSC Biology?

We pride ourselves on our inspirational HSC Biology coaches and mentors!

We offer tutoring and mentoring for Years K-12 in a variety of subjects, with personalised lessons conducted one-on-one in your home or at our state of the art campus in Hornsby!

To find out more and get started with an inspirational tutor and mentor get in touch today!

Give us a ring on 1300 267 888, email us at [email protected] or check us out on Facebook!

Alex Gao is an Art of Smart mentor and blogger who is passionate about teaching students the skills and know-how of high school. Alex has a great interest in the field of Biology, avidly blogging about the topic whilst also aspiring to become a Biomedical Engineer. Alex graduated in 2018 and was listed on the Distinguished Achievers list for Advanced English, Extension 1 English and Biology.


Voir la vidéo: UV - Module 12 - La génétique (Décembre 2022).