Informations

Aide avec les données de la base de données STRING

Aide avec les données de la base de données STRING


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Je travaille avec des données téléchargées à partir de la base de données STRING (string-db.org) pour les interactions protéine-protéine. Mon idée est de comparer la topologie des connexions d'une même protéine sur différents organismes.

Cependant, j'ai remarqué qu'une même protéine peut recevoir une identification différente sur chaque organisme.

J'aimerais donc savoir s'il existe un moyen de convertir tous les identifiants en un seul modèle.

Merci.


Les protéines évoluent et ont des séquences différentes entre les espèces, vous devrez donc définir ce que vous entendez par "même protéine". Une option serait d'utiliser une base de données d'orthologie comme eggNOG. (eggNOG a les mêmes identifiants de protéines que STRING.) Ensuite, vous pouvez déterminer les correspondances 1:1 entre les protéines.

Vous voudrez probablement aussi vous renseigner sur le travail de Roded Sharan, par ex. Alignement global des réseaux d'interaction protéine-protéine.


Si je comprends bien, vous avez téléchargé par exemple 1000 séquences de protéines avec 1000 ID, mais il y a des doublons dans les séquences, donc en réalité, c'est comme avoir 600 séquences uniques avec 1000 ID ? Si tel est le cas, il devrait être assez facile d'écrire un script qui créerait un ensemble de séquences uniques avec tous les identifiants correspondants afin que vous puissiez choisir lequel utiliser.

En python, cela pourrait être fait en utilisant la séquence comme clé de dictionnaire avec l'ID comme valeur. En parcourant chaque séquence, vérifiez si la séquence est déjà dans le dictionnaire. Si oui, ajoutez le nouvel ID en tant que valeur. Enfin tu obtiendrais

seqs = { 'DFABIODFAFDIOAF… ':['ID001', 'ID007'], 'ANOTHERUNIQUESEQUENCE':['ID50'],… }

parmi lesquelles il devrait être facile de choisir

TBH n'est pas sûr de l'efficacité de cela, mais cela dépend de la taille de l'ensemble de données ? Quelle est sa taille ? Donnez-moi simplement un exemple de jeu de données et je pourrai l'écrire.


Aide aux devoirs

Comment réussir ses études quand il y a d'autres activités et tâches qui vous prennent du temps et vous empêchent de terminer la charge de travail ? La réponse est simple ! Obtenez l'aide de professionnels qui peuvent résoudre toutes les tâches pour vous. Que vous ayez besoin d'aide aux devoirs de mathématiques ou de tout autre sujet, de nombreux spécialistes en ligne sont prêts à vous aider. Ce n'est pas honteux de demander de l'aide. Les gens modernes remplissent leur emploi du temps de nombreuses tâches qui parfois ne peuvent même pas y faire face. Les élèves peuvent travailler, avoir des enfants ou des parents à s'occuper, ou simplement être fatigués de la routine constante. L'aide aux devoirs du Collège a été créée à toutes ces fins, et pour une raison principale : donner du temps libre aux étudiants. Vous pouvez rejoindre le serveur d'aide et il y aura beaucoup de gens comme vous à la recherche d'aide en langues étrangères, sciences, statistiques et autres sujets. Pour cela, un site Internet spécial a été créé. C'est ce qu'on appelle un serveur discord d'aide aux devoirs, où vous partagez des idées et des conclusions en ligne. Après avoir rejoint la communauté, vous choisissez le sujet dont vous avez besoin et pouvez commencer la conversation avec d'autres personnes.

Le principal avantage de Discord est la possibilité de trouver toutes les réponses dont vous avez besoin. L'aide aux devoirs augmenterait non seulement vos notes, mais augmenterait également votre connaissance du sujet. Parfois, vous n'avez pas besoin de quelqu'un pour faire une tâche pour vous, c'est juste un petit indice qui aboutirait à une tâche terminée avec succès. En rejoignant le serveur Discord, vous pouvez également aider d'autres personnes.


Couverture

Lors de l'utilisation de STRING, veuillez consulter (et citer) les références suivantes :
Szklarczyk D, Gable AL, Lyon D, Junge A, Wyder S, Huerta-Cepas J, Simonovic M, Doncheva NT, Morris JH, Bork P, Jensen LJ, von Mering C.
STRING v11 : réseaux d'association protéine-protéine avec une couverture accrue, soutenant la découverte fonctionnelle dans des ensembles de données expérimentales à l'échelle du génome.
Acides nucléiques Res. 47 janvier 2019 : D607-613.PubMed

Szklarczyk D, Morris JH, Cook H, Kuhn M, Wyder S, Simonovic M, Santos A, Doncheva NT, Roth A, Bork P, Jensen LJ, von Mering C.
La base de données STRING en 2017 : des réseaux d'associations protéine-protéine de qualité contrôlée, rendus largement accessibles.
Acides nucléiques Res. 45 janvier 2017 : D362-68.PubMed

Szklarczyk D, Franceschini A, Wyder S, Forslund K, Heller D, Huerta-Cepas J, Simonovic M, Roth A, Santos A, Tsafou KP, Kuhn M, Bork P, Jensen LJ, von Mering C.
STRING v10 : réseaux d'interaction protéine-protéine, intégrés sur l'arbre de vie.
Acides nucléiques Res. 43 janvier 2015 : D447-52.PubMed

Franceschini A, Lin J, von Mering C, Jensen LJ.
SVD-phy : amélioration de la prédiction des associations fonctionnelles des protéines grâce à la décomposition en valeur singulière des profils phylogénétiques.
Bioinformatique. 2015 novembre btv696.PubMed

Franceschini A, Szklarczyk D, Frankild S, Kuhn M, Simonovic M, Roth A, Lin J, Minguez P, Bork P, von Mering C, Jensen LJ.
STRING v9.1 : réseaux d'interaction protéine-protéine, avec une couverture et une intégration accrues.
Acides nucléiques Res. 41 janvier 2013 : D808-15.PubMed

Szklarczyk D, Franceschini A, Kuhn M, Simonovic M, Roth A, Minguez P, Doerks T, Stark M, Muller J, Bork P, Jensen LJ, von Mering C.
La base de données STRING en 2011 : réseaux d'interactions fonctionnelles de protéines, globalement intégrés et évalués.
Acides nucléiques Res. 39 janvier 2011 : D561-8.PubMed

Jensen LJ, Kuhn M, Stark M, Chaffron S, Creevey C, Muller J, Doerks T, Julien P, Roth A, Simonovic M, Bork P, von Mering C.
STRING 8--une vue globale sur les protéines et leurs interactions fonctionnelles dans 630 organismes.
Acides nucléiques Res. 37 janvier 2009 : D412-6.PubMed

von Mering C, Jensen LJ, Kuhn M, Chaffron S, Doerks T, Krueger B, Snel B, Bork P.
STRING 7--développements récents dans l'intégration et la prédiction des interactions protéiques.
Acides nucléiques Res. 35 janvier 2007 : D358-62.PubMed

von Mering C, Jensen LJ, Snel B, Hooper SD, Krupp M, Foglierini M, Jouffre N, Huynen MA, Bork P.
STRING : associations protéine-protéine connues et prédites, intégrées et transférées à travers les organismes.
Acides nucléiques Res. 33 janvier 2005 : D433-7.PubMed

von Mering C, Huynen M, Jaeggi D, Schmidt S, Bork P, Snel B.
STRING : une base de données d'associations fonctionnelles prédites entre les protéines.
Acides nucléiques Res. 31 janvier 2003 : 258-61.PubMed

Snel B, Lehmann G, Bork P, Huynen MA.
STRING : un serveur Web pour récupérer et afficher le voisinage récurrent d'un gène.
Acides nucléiques Res. 2000 sept. 1528(18):3442-4.PubMed


Types de données SQL Server

Types de données de chaîne

Type de données La description taille max Espace de rangement
caractère(n) Chaîne de caractères à largeur fixe 8 000 caractères Largeur définie
varchar(n) Chaîne de caractères à largeur variable 8 000 caractères 2 octets + nombre de caractères
varchar(max) Chaîne de caractères à largeur variable 1 073 741 824 caractères 2 octets + nombre de caractères
texte Chaîne de caractères à largeur variable 2 Go de données texte 4 octets + nombre de caractères
nchar Chaîne Unicode à largeur fixe 4000 caractères Largeur définie x 2
nvarchar Chaîne Unicode à largeur variable 4000 caractères
nvarchar(max) Chaîne Unicode à largeur variable 536 870 912 caractères
ntexte Chaîne Unicode à largeur variable 2 Go de données texte
binaire(n) Chaîne binaire à largeur fixe 8 000 octets
varbinaire Chaîne binaire à largeur variable 8 000 octets
varbinaire(max) Chaîne binaire à largeur variable 2 Go
image Chaîne binaire à largeur variable 2 Go

Types de données numériques

Type de données La description Espace de rangement
bit Entier pouvant être 0, 1 ou NULL
minuscule Autorise les nombres entiers de 0 à 255 1 octet
petit entier Autorise les nombres entiers entre -32 768 et 32 767 2 octets
entier Autorise les nombres entiers entre -2 147 483 648 et 2 147 483 647 4 octets
bigint Autorise les nombres entiers entre -9 223 372 036 854 775 808 et 9 223 372 036 854 775 807 8 octets
décimal(p,s) Précision et numéros d'échelle fixes.

Autorise les nombres de -10^38 +1 à 10^38 -1.

Le paramètre p indique le nombre total maximum de chiffres pouvant être stockés (à la fois à gauche et à droite de la virgule décimale). p doit être une valeur comprise entre 1 et 38. La valeur par défaut est 18.

Le paramètre s indique le nombre maximum de chiffres stockés à droite de la virgule décimale. s doit être une valeur comprise entre 0 et p. La valeur par défaut est 0

Autorise les nombres de -10^38 +1 à 10^38 -1.

Le paramètre p indique le nombre total maximum de chiffres pouvant être stockés (à la fois à gauche et à droite de la virgule décimale). p doit être une valeur comprise entre 1 et 38. La valeur par défaut est 18.

Le paramètre s indique le nombre maximum de chiffres stockés à droite de la virgule décimale. s doit être une valeur comprise entre 0 et p. La valeur par défaut est 0

Le paramètre n indique si le champ doit contenir 4 ou 8 octets. float(24) contient un champ de 4 octets et float(53) contient un champ de 8 octets. La valeur par défaut de n est 53.


Comparaison de DAVID avec des programmes connexes

Plusieurs autres programmes ont des fonctionnalités qui se chevauchent et qui sont liées par rapport à DAVID, mais aucun ne combine toutes les fonctionnalités de DAVID au sein d'une seule plate-forme. Ces programmes incluent ENSMART [16], FatiGO [17], GeneLynx [18], GoMiner [19], MAPPFinder [20], MatchMiner [21], Resourcerer [22] et Source [23], qui se répartissent collectivement en deux catégories générales : outils exploratoires, définis comme combinant une annotation fonctionnelle avec une certaine forme de représentation graphique de données résumées et des outils d'annotation, définis comme fournissant un accès basé sur des requêtes à une annotation fonctionnelle et produisant une sortie tabulaire. FatiGO, GoMiner et MAPPFinder sont des outils d'exploration, tandis que ENSMART, GeneLynx, MatchMiner, Resourcerer et Source sont strictement des outils d'annotation qui produisent une sortie tabulaire. Un avantage majeur de DAVID est qu'il combine des fonctionnalités des deux catégories, avec GoCharts, KeggCharts et DomainCharts représentant des outils d'exploration, tandis que l'outil d'annotation de DAVID produit une sortie tabulaire d'annotation fonctionnelle. Nous avons comparé DAVID et ces programmes connexes sur la base de leurs implémentations et de leur documentation disponibles en mai 2003, et la répartition des caractéristiques fonctionnelles de DAVID parmi ces programmes est indiquée dans le tableau 3.

Outils d'exploration

FatiGO est une application accessible sur le Web qui fonctionne à peu près de la même manière que les GoCharts de DAVID, y compris la possibilité de spécifier le niveau de spécificité des termes. Contrairement à DAVID, FatiGO ne permet pas de définir un seuil de hit minimum pour une visualisation simplifiée des seules catégories fonctionnelles les plus représentées. De même, FatiGO limite la sortie graphique à une seule catégorie GO de haut niveau à la fois, tandis que DAVID permet la visualisation combinée des annotations des processus biologiques, des fonctions moléculaires et des composants cellulaires simultanément. La sortie du graphique à barres statique de FatiGO ressemble beaucoup au GoChart de DAVID. Une distinction importante est que les GoCharts de DAVID sont dynamiques, permettant aux utilisateurs d'explorer et de parcourir la hiérarchie GO pour n'importe quel sous-ensemble de gènes, d'afficher les données du graphique sous-jacent et les annotations associées, et de créer un lien vers référentiels de données externes, y compris LocusLink et QuickGO. Comme le montre le tableau 3, la majorité des types d'accession acceptés et les annotations fonctionnelles proposées par DAVID ne sont pas disponibles auprès de FatiGO.

GoMiner est une application Java autonome qui nécessite le téléchargement du programme lui-même avec au moins deux fichiers auxiliaires, un pour la visualisation DAG et un autre pour la visualisation structurelle des protéines. La base de données distante interrogée par GoMiner serait mise à jour tous les six mois. D'après notre expérience, pour refléter avec précision les connaissances actuelles associées à un gène donné, les données d'annotation fonctionnelle doivent être mises à jour beaucoup plus fréquemment. Si les utilisateurs souhaitent utiliser GoMiner avec une copie locale de sa base de données d'annotations, ils doivent également télécharger et installer une copie locale de la base de données MySQL et les pilotes requis, un processus qui peut être difficile pour les utilisateurs inexpérimentés de MySQL. En revanche, DAVID est accessible sur le Web et mis à jour chaque semaine. La fonctionnalité de GoMiner est la plus similaire au module GoCharts de DAVID. Une fonctionnalité améliorée de GoMiner est qu'il fournit une arborescence intuitive et des vues DAG des gènes intégrés dans la hiérarchie GO. DAVID a la capacité d'afficher de telles vues via des hyperliens de termes GO vers l'arborescence de QuickGO et les vues DAG. Une fonction unique fournie par DAVID est la capacité d'explorer et de parcourir la hiérarchie GO pour tout sous-ensemble de gènes partageant une classification commune, comme le démontre l'identification des gènes de réponse au stress avec une activité cytokine. Ni l'arborescence ni la vue DAG de GoMiner ne fournissent cette fonctionnalité.

L'ensemble des connaissances biologiques associées à toute liste de gènes s'étend bien au-delà du vocabulaire structuré de GO. DAVID fournit, en plus des GoCharts, deux modules d'analyse supplémentaires qui utilisent les désignations de domaine protéique PFAM et les voies biochimiques KEGG pour résumer graphiquement la distribution des gènes parmi les domaines et voies fonctionnels. De plus, DAVID met en évidence les membres des voies au sein des voies biochimiques fournies par KEGG. Alors que GoMiner fournit des hyperliens vers des bases de données de voies telles que BioCarta et KEGG pour des gènes individuels, les listes de gènes ne peuvent être traitées par lots que dans le contexte de GO. En plus de fournir des hyperliens vers des référentiels de données externes pour chaque gène, DAVID fournit des liens vers des informations sur les séquences primaires disponibles sur NCBI et des résumés fonctionnels organisés par l'homme analysés à partir de LocusLink. Ces fonctionnalités ne sont pas disponibles dans GoMiner. DAVID peut être utilisé pour collecter, analyser et explorer les annotations fonctionnelles associées à l'homme, la souris, le rat et Drosophile listes de gènes, alors que GoMiner se limite à l'analyse de données humaines. Une autre caractéristique restrictive de GoMiner est qu'il ne prend en entrée que les symboles du gène HUGO. Ceci est problématique dans la mesure où de nombreux gènes et étiquettes de séquences exprimées (EST) n'ont pas de symboles HUGO. De plus, cette restriction nécessite la traduction de chaque liste de gènes en symboles HUGO.

Comme GoMiner, MAPPFinder est un outil d'exploration autonome pour l'analyse de listes de gènes dans le contexte de GO. Le programme téléchargeable est livré avec une copie de la base de données relationnelle de soutien des associations de gènes à GO-term. Cependant, comme avec GoMiner, il existe des considérations importantes concernant l'installation, le support et la mise à jour du logiciel et de la base de données sous-jacente, comme indiqué par la documentation et les rapports de bogues répertoriés sur leur site Web. Il est important de noter qu'en plus du traitement par lots des listes de gènes dans le contexte de GO, MAPPFinder fournit des fonctionnalités similaires à celles de KeggCharts de DAVID, offrant la possibilité d'afficher des listes de gènes dans le contexte des voies biochimiques. Cependant, pour utiliser cette fonctionnalité via MAPPFinder, les utilisateurs doivent télécharger des programmes et des fichiers supplémentaires, y compris le programme GenMAPP et ses fichiers MAPP associés, tandis que le module KeggCharts de DAVID est facilement accessible en cliquant sur un bouton.

Outils d'annotation

ENSMART est une application accessible sur le Web qui intègre une énorme quantité d'annotations fonctionnelles pour de nombreuses espèces. ENSMART prend en entrée des listes de plusieurs types d'accession, y compris des ensembles de sondes Affymetrix, ce qui le rend assez flexible. Les références croisées de la base de données fournies par l'ENSMART couvrent un large éventail d'annotations fonctionnelles relatives aux attributs spécifiques aux gènes et aux protéines ainsi qu'aux attributs des maladies et des espèces. Cependant, les utilisateurs sont limités à un maximum de trois références croisées pour une liste de gènes donnée. Contrairement à DAVID, ENSMART ne fournit pas de résumés graphiques des catégories GO, des domaines protéiques ou des membres des voies biochimiques, et ENSMART ne permet pas non plus d'explorer des groupes de gènes partageant des caractéristiques fonctionnelles communes.

GeneLynx et Source sont des outils d'annotation accessibles sur le Web très similaires qui fournissent une mine d'informations spécifiques aux gènes pour les gènes individuels et les deux sont flexibles dans la mesure où ils prennent en entrée plusieurs types d'accession différents. Cependant, les informations riches et les hyperliens disponibles fournis en mode gène unique sont perdus lorsque GeneLynx ou Source sont utilisés pour traiter par lots des listes de gènes. La sortie du traitement par lots avec Source est une table de style texte qui est réalisable pour le téléchargement et le traitement automatisé, mais fournit peu d'utilité pour l'exploration interactive. Bien que GeneLynx puisse effectuer une recherche par lots pour une liste de gènes, les annotations fonctionnelles doivent être visualisées un gène à la fois.

MatchMiner est un programme compagnon de GoMiner qui effectue les traductions des types d'accession de gènes dans les symboles HUGO requis par GoMiner. MatchMiner est simplement une ressource accessible sur le Web pour la traduction des types d'accession. Il prend plusieurs types d'accession mais ne prend pas les numéros LocusLink, et bien qu'il ait été signalé qu'il accepte les identifiants des ensembles de puces Affymetrix, MatchMiner n'a renvoyé aucune donnée pour plusieurs listes de gènes composées d'ensembles de sondes HuFL6800. Notamment, MatchMiner ne fournit aucune annotation fonctionnelle et se limite aux données humaines. Ainsi, dans le contexte des autres outils d'exploration et d'annotation discutés ici, l'utilité de MatchMiner est limitée, ou favorable, au mieux.

Resourcerer est une application accessible sur le Web permettant de comparer et d'annoter les plates-formes GeneChip et microarray humaines, de souris et de rat. Une caractéristique majeure de Resourcerer est sa large couverture de plates-formes de puces à ADN et sa capacité à identifier les cibles génétiques qui se chevauchent entre les puces, même à travers les plates-formes technologiques et les barrières d'espèces. La sortie de Resourcerer est sous forme de tableau et fournit des hyperliens vers des références croisées d'adhésion telles que GenBank et UniGene. Resourcerer ne fournit pas de résumés graphiques ou d'annotations de GO, PFAM, KEGG ou de toute autre ressource, limitant ainsi son utilité en tant qu'outil d'annotation fonctionnelle.


Paramètre Forme courte Valeur La description
/Action: /une Publier Spécifie l'action à effectuer.
/Jeton d'accès: Spécifie le jeton d'accès d'authentification basé sur le jeton à utiliser lors de la connexion à la base de données cible.
/AzureKeyVaultAuthMethod : /akv Spécifie la méthode d'authentification utilisée pour accéder à Azure KeyVault si une opération de publication inclut des modifications apportées à une table/colonne chiffrée.
/Identité du client: /cid Spécifie l'ID client à utiliser pour l'authentification auprès d'Azure KeyVault, si nécessaire
/DeployScriptPath : /dsp Spécifie un chemin de fichier facultatif pour générer le script de déploiement. Pour les déploiements Azure, s'il existe des commandes TSQL pour créer ou modifier la base de données master, un script sera écrit dans le même chemin mais avec "Filename_Master.sql" comme nom de fichier de sortie.
/DeployReportPath : /drp Spécifie un chemin de fichier facultatif pour générer le fichier XML du rapport de déploiement.
/Diagnostique: /ré Spécifie si la journalisation des diagnostics est envoyée à la console. La valeur par défaut est False.
/DiagnosticsFichier : /df Spécifie un fichier pour stocker les journaux de diagnostic.
/MaxParallélisme : /mp Spécifie le degré de parallélisme des opérations simultanées exécutées sur une base de données. La valeur par défaut est 8.
/Ecraser les fichiers : /de Spécifie si sqlpackage.exe doit écraser les fichiers existants. Si vous spécifiez false, sqlpackage.exe interrompt l'action si un fichier existant est rencontré. La valeur par défaut est True.
/Profil: /pr Spécifie le chemin d'accès au fichier d'un profil de publication DAC. Le profil définit une collection de propriétés et de variables à utiliser lors de la génération de sorties.
/Propriétés: /p = Spécifie une paire nom-valeur pour une propriété spécifique à l'action=. Reportez-vous à l'aide d'une action spécifique pour voir les noms de propriété de cette action. Exemple : sqlpackage.exe /Action:Publier /?.
/Calmer: /q Indique si les commentaires détaillés sont supprimés. La valeur par défaut est False.
/Secret: /secr Spécifie le secret client à utiliser pour l'authentification auprès d'Azure KeyVault, si nécessaire
/ChaîneConnexionSource : /scs Spécifie une chaîne de connexion SQL Server/Azure valide à la base de données source. Si ce paramètre est spécifié, il doit être utilisé exclusivement pour tous les autres paramètres source.
/Nom de la base de données source : /sdn Définit le nom de la base de données source.
/SourceEncryptConnection : /seconde Spécifie si le chiffrement SQL doit être utilisé pour la connexion à la base de données source.
/Fichier source: /sf Spécifie un fichier source à utiliser comme source d'action au lieu d'une base de données. Si ce paramètre est utilisé, aucun autre paramètre source ne doit être valide.
/Mot de passe source : /sp Pour les scénarios d'authentification SQL Server, définit le mot de passe à utiliser pour accéder à la base de données source.
/SourceServerName : /ssn Définit le nom du serveur hébergeant la base de données source.
/SourceTimeout : /st Spécifie le délai d'attente pour l'établissement d'une connexion à la base de données source en secondes.
/SourceTrustServerCertificate : /stsc Indique s'il faut utiliser TLS pour chiffrer la connexion à la base de données source et contourner la chaîne de certificats pour valider la confiance.
/UtilisateurSource : /su Pour les scénarios d'authentification SQL Server, définit l'utilisateur SQL Server à utiliser pour accéder à la base de données source.
/TargetConnectionString : /tcs Spécifie une chaîne de connexion SQL Server/Azure valide à la base de données cible. Si ce paramètre est spécifié, il doit être utilisé exclusivement pour tous les autres paramètres cibles.
/Nom de la base de données cible : /tdn Spécifie un remplacement pour le nom de la base de données qui est la cible de l'action sqlpackage.exe.
/TargetEncryptConnection : /tec Spécifie si le chiffrement SQL doit être utilisé pour la connexion à la base de données cible.
/Mot de passe cible : /tp Pour les scénarios SQL Server Auth, définit le mot de passe à utiliser pour accéder à la base de données cible.
/Nom du serveur cible : /tsn Définit le nom du serveur hébergeant la base de données cible.
/TargetTimeout : /tt Spécifie le délai d'attente pour l'établissement d'une connexion à la base de données cible en secondes. Pour Azure AD, il est recommandé que cette valeur soit supérieure ou égale à 30 secondes.
/TargetTrustServerCertificate : /ttsc Spécifie s'il faut utiliser TLS pour chiffrer la connexion à la base de données cible et contourner la chaîne de certificats pour valider la confiance.
/Utilisateur cible : /tu Pour les scénarios d'authentification SQL Server, définit l'utilisateur SQL Server à utiliser pour accéder à la base de données cible.
/Identifiant du locataire : /tid Représente l'ID de locataire Azure AD ou le nom de domaine. Cette option est requise pour prendre en charge les utilisateurs Azure AD invités ou importés ainsi que les comptes Microsoft tels que outlook.com, hotmail.com ou live.com. Si ce paramètre est omis, l'ID de locataire par défaut pour Azure AD sera utilisé, en supposant que l'utilisateur authentifié est un utilisateur natif pour cet AD. Cependant, dans ce cas, les utilisateurs invités ou importés et/ou les comptes Microsoft hébergés dans cet Azure AD ne sont pas pris en charge et l'opération échouera.
Pour plus d'informations sur l'authentification universelle Active Directory, consultez Authentification universelle avec SQL Database et Azure Synapse Analytics (prise en charge de SSMS pour MFA).
/Authentification universelle : /ua Spécifie si l'authentification universelle doit être utilisée. Lorsqu'il est défini sur True, le protocole d'authentification interactif est activé en prenant en charge MFA. Cette option peut également être utilisée pour l'authentification Azure AD sans MFA, à l'aide d'un protocole interactif obligeant l'utilisateur à saisir son nom d'utilisateur et son mot de passe ou une authentification intégrée (informations d'identification Windows). Lorsque /UniversalAuthentication est défini sur True, aucune authentification Azure AD ne peut être spécifiée dans SourceConnectionString (/scs). Lorsque /UniversalAuthentication est défini sur False, l'authentification Azure AD doit être spécifiée dans SourceConnectionString (/scs).
Pour plus d'informations sur l'authentification universelle Active Directory, consultez Authentification universelle avec SQL Database et Azure Synapse Analytics (prise en charge de SSMS pour MFA).
/Variables : /v = Spécifie une paire nom-valeur pour une variable spécifique à l'action=. Le fichier DACPAC contient la liste des variables SQLCMD valides. Une erreur se produit si une valeur n'est pas fournie pour chaque variable.
Biens Valeur La description
/p : AdditionalDeploymentContributorArguments=(STRING) Spécifie des arguments de contributeur de déploiement supplémentaires pour les contributeurs de déploiement. Il doit s'agir d'une liste de valeurs délimitée par des points-virgules.
/p : AdditionalDeploymentContributors=(STRING) Spécifie des contributeurs de déploiement supplémentaires, qui doivent s'exécuter lorsque le dacpac est déployé. Il doit s'agir d'une liste délimitée par des points-virgules de noms ou d'ID de contributeurs de build complets.
/p : AdditionalDeploymentContributorPaths=(STRING) Spécifie les chemins pour charger des contributeurs de déploiement supplémentaires. Il doit s'agir d'une liste de valeurs délimitée par des points-virgules.
/p : AllowDropBlockingAssemblies=(BOOLEEN) Cette propriété est utilisée par le déploiement de SqlClr pour provoquer la suppression de tous les assemblys bloquants dans le cadre du plan de déploiement. Par défaut, tout assembly de blocage/référencement bloquera une mise à jour d'assembly si l'assembly de référencement doit être supprimé.
/p : AllowIncompatiblePlatform=(BOOLEEN) Spécifie s'il faut tenter l'action malgré les plates-formes SQL Server incompatibles.
/p : AllowUnsafeRowLevelSecurityDataMovement=(BOOLEEN) Ne bloquez pas le mouvement des données sur une table dotée d'une sécurité au niveau des lignes si cette propriété est définie sur true. La valeur par défaut est false.
/p : AzureSharedAccessSignatureToken=(STRING) Jeton de signature d'accès partagé (SAS) Azure, consultez SqlPackage pour Azure Synapse Analytics.
/p : AzureStorageBlobEndpoint=(STRING) Point de terminaison de stockage blob Azure, consultez SqlPackage pour Azure Synapse Analytics.
/p : AzureStorageContainer=(STRING) Conteneur de stockage d'objets blob Azure, consultez SqlPackage pour Azure Synapse Analytics.
/p : AzureStorageKey=(STRING) Clé de compte de stockage Azure, consultez SqlPackage pour Azure Synapse Analytics.
/p : AzureStorageRootPath=(STRING) Chemin racine de stockage dans le conteneur. Sans cette propriété, le chemin par défaut est servername/databasename/timestamp/ . Consultez SqlPackage pour Azure Synapse Analytics.
/p : BackupDatabaseBeforeChanges=(BOOLEEN) Sauvegarde la base de données avant de déployer des modifications.
/p : BlockOnPossibleDataLoss=(BOOLEEN 'True') Spécifie que l'opération sera terminée lors de l'étape de validation du schéma si les modifications de schéma résultantes peuvent entraîner une perte de données, notamment en raison d'une réduction de la précision des données ou d'un changement de type de données nécessitant une opération de transtypage. La valeur par défaut ( True ) entraîne l'arrêt de l'opération, même si la base de données cible contient des données. Une exécution avec une valeur False pour BlockOnPossibleDataLoss peut toujours échouer lors de l'exécution du plan de déploiement si des données sont présentes sur la cible et ne peuvent pas être converties dans le nouveau type de colonne.
/p : BlockWhenDriftDetected=(BOOLEEN 'True') Indique s'il faut bloquer la mise à jour d'une base de données dont le schéma ne correspond plus à son enregistrement ou n'est pas enregistré.
/p : CommandTimeout=(INT32 '60') Spécifie le délai d'expiration de la commande en secondes lors de l'exécution de requêtes sur SQL Server.
/p : CommentOutSetVarDeclarations=(BOOLEEN) Spécifie si la déclaration des variables SETVAR doit être mise en commentaire dans le script de publication généré. Vous pouvez choisir de le faire si vous prévoyez de spécifier les valeurs sur la ligne de commande lors de la publication à l'aide d'un outil tel que SQLCMD.EXE.
/p : CompareUsingTargetCollation=(BOOLEEN) Ce paramètre dicte la façon dont le classement de la base de données est géré pendant le déploiement. Par défaut, le classement de la base de données cible sera mis à jour s'il ne correspond pas au classement spécifié par la source. Lorsque cette option est définie, le classement de la base de données cible (ou du serveur) doit être utilisé.
/p : CreateNewDatabase=(BOOLEEN) Indique si la base de données cible doit être mise à jour ou si elle doit être supprimée et recréée lorsque vous publiez dans une base de données.
/p : Édition de la base de données=( 'Défaut') Définit l'édition d'une base de données Azure SQL.
/p : DatabaseLockTimeout=(INT32 '60') Spécifie le délai d'expiration du verrouillage de la base de données en secondes lors de l'exécution de requêtes sur SQLServer. Utilisez -1 pour attendre indéfiniment.
/p : DatabaseMaximumSize=(INT32) Définit la taille maximale en Go d'une base de données Azure SQL.
/p : DatabaseServiceObjective=(STRING) Définit le niveau de performance d'une base de données Azure SQL telle que "P0" ou "S1".
/p : DeployDatabaseInSingleUserMode=(BOOLEEN) si vrai, la base de données est définie sur le mode utilisateur unique avant le déploiement.
/p : DisableAndReenableDdlTriggers=(BOOLEEN 'True') Indique si les déclencheurs DDL (Data Definition Language) sont désactivés au début du processus de publication et réactivés à la fin de l'action de publication.
/p : DoNotAlterChangeDataCaptureObjects=(BOOLEEN 'True') Si vrai, les objets Change Data Capture ne sont pas modifiés.
/p : DoNotAlterReplicatedObjects=(BOOLEEN 'True') Indique si les objets répliqués sont identifiés lors de la vérification.
/p : DoNotDropObjectType=(STRING) Un type d'objet qui ne doit pas être supprimé lorsque DropObjectsNotInSource a la valeur true. Les noms de types d'objets valides sont Aggregates, ApplicationRoles, Assemblies, AsymmetricKeys, BrokerPriorities, Certificates, ColumnEncryptionKeys, ColumnMasterKeys, Contracts, DatabaseRoles, DatabaseTriggers, Defaults, ExtendedProperties, ExternalDataSources, ExternalFileFormats, ExternalTables, Filegroups, FileParts, FullTextunCatalogs, MessageSchems, FullTextSchems, , Autorisations, Files d'attente, RemoteServiceBindings, RoleMembership, Rules, ScalarValuedFunctions, SearchPropertyLists, SecurityPolicies, Sequences, Services, Signatures, StoredProcedures, SymmetricKeys, Synonymes, Tables, TableValuedFunctions, UserDefinedDataTypes, UserDefinedTableTypes, UserDefinedTableTypesml , DatabaseAuditSpecifications, DatabaseScopedCredentials, Endpoints, ErrorMessages, EventNotifications, EventSessions, LinkedServerLogins, LinkedServers, Connexions, Routes, ServerAuditSpecifications, ServerRoleMembership , ServerRoles, ServerTriggers.
/p : DoNotDropObjectTypes=(STRING) Une liste délimitée par des points-virgules de types d'objets qui ne doivent pas être supprimés lorsque DropObjectsNotInSource a la valeur true. Les noms de type d'objet valides sont Aggregates, ApplicationRoles, Assemblies, AsymmetricKeys, BrokerPriorities, Certificates, ColumnEncryptionKeys, ColumnMasterKeys, Contracts, DatabaseRoles, DatabaseTriggers, Defaults, ExtendedProperties, ExternalDataSources, ExternalFileFormats, ExternalTables, Filegroups, FileParts, FullTextunCatalogs, MessageSchems, FullTextSchemS , Autorisations, Files d'attente, RemoteServiceBindings, RoleMembership, Rules, ScalarValuedFunctions, SearchPropertyLists, SecurityPolicies, Sequences, Services, Signatures, StoredProcedures, SymmetricKeys, Synonymes, Tables, TableValuedFunctions, UserDefinedDataTypes, UserDefinedTableTypes, UserDefinedTableTypesml , DatabaseAuditSpecifications, DatabaseScopedCredentials, Endpoints, ErrorMessages, EventNotifications, EventSessions, LinkedServerLogins, LinkedServers, Connexions, Routes, ServerAuditSpecifications, ServerRoleMembership , ServerRoles, ServerTriggers.
/p : DropConstraintsNotInSource=(BOOLEEN 'True') Indique si les contraintes qui n'existent pas dans le fichier d'instantané de base de données (.dacpac) seront supprimées de la base de données cible lorsque vous publierez dans une base de données.
/p : DropDmlTriggersNotInSource=(BOOLEEN 'True') Spécifie si les déclencheurs DML qui n'existent pas dans le fichier d'instantané de base de données (.dacpac) seront supprimés de la base de données cible lorsque vous publierez dans une base de données.
/p : DropExtendedPropertiesNotInSource=(BOOLEEN 'True') Indique si les propriétés étendues qui n'existent pas dans le fichier d'instantané de base de données (.dacpac) seront supprimées de la base de données cible lorsque vous publierez dans une base de données.
/p : DropIndexesNotInSource=(BOOLEEN 'True') Indique si les index qui n'existent pas dans le fichier d'instantané de base de données (.dacpac) seront supprimés de la base de données cible lorsque vous publierez dans une base de données.
/p : DropObjectsNotInSource=(BOOLEEN) Indique si les objets qui n'existent pas dans le fichier d'instantané de base de données (.dacpac) seront supprimés de la base de données cible lorsque vous publierez dans une base de données. Cette valeur est prioritaire sur DropExtendedProperties.
/p : DropPermissionsNotInSource=(BOOLEEN) Indique si les autorisations qui n'existent pas dans le fichier d'instantané de base de données (.dacpac) seront supprimées de la base de données cible lorsque vous publierez des mises à jour dans une base de données.
/p : DropRoleMembersNotInSource=(BOOLEEN) Indique si les membres de rôle qui ne sont pas définis dans le fichier d'instantané de base de données (.dacpac) seront supprimés de la base de données cible lorsque vous publiez des mises à jour dans une base de données.
/p : DropStatisticsNotInSource=(BOOLEEN 'True') Specifies whether statistics that do not exist in the database snapshot (.dacpac) file will be dropped from the target database when you publish to a database.
/p: ExcludeObjectType=(STRING) An object type that should be ignored during deployment. Valid object type names are Aggregates, ApplicationRoles, Assemblies, AsymmetricKeys, BrokerPriorities, Certificates, ColumnEncryptionKeys, ColumnMasterKeys, Contracts, DatabaseRoles, DatabaseTriggers, Defaults, ExtendedProperties, ExternalDataSources, ExternalFileFormats, ExternalTables, Filegroups, FileTables, FullTextCatalogs, FullTextStoplists, MessageTypes, PartitionFunctions, PartitionSchemes, Permissions, Queues, RemoteServiceBindings, RoleMembership, Rules, ScalarValuedFunctions, SearchPropertyLists, SecurityPolicies, Sequences, Services, Signatures, StoredProcedures, SymmetricKeys, Synonyms, Tables, TableValuedFunctions, UserDefinedDataTypes, UserDefinedTableTypes, ClrUserDefinedTypes, Users, Views, XmlSchemaCollections, Audits, Credentials, CryptographicProviders, DatabaseAuditSpecifications, DatabaseScopedCredentials, Endpoints, ErrorMessages, EventNotifications, EventSessions, LinkedServerLogins, LinkedServers, Logins, Routes, ServerAuditSpecifications, ServerRoleMembership, ServerRoles, ServerTriggers.
/p: ExcludeObjectTypes=(STRING) A semicolon-delimited list of object types that should be ignored during deployment. Valid object type names are Aggregates, ApplicationRoles, Assemblies, AsymmetricKeys, BrokerPriorities, Certificates, ColumnEncryptionKeys, ColumnMasterKeys, Contracts, DatabaseRoles, DatabaseTriggers, Defaults, ExtendedProperties, ExternalDataSources, ExternalFileFormats, ExternalTables, Filegroups, FileTables, FullTextCatalogs, FullTextStoplists, MessageTypes, PartitionFunctions, PartitionSchemes, Permissions, Queues, RemoteServiceBindings, RoleMembership, Rules, ScalarValuedFunctions, SearchPropertyLists, SecurityPolicies, Sequences, Services, Signatures, StoredProcedures, SymmetricKeys, Synonyms, Tables, TableValuedFunctions, UserDefinedDataTypes, UserDefinedTableTypes, ClrUserDefinedTypes, Users, Views, XmlSchemaCollections, Audits, Credentials, CryptographicProviders, DatabaseAuditSpecifications, DatabaseScopedCredentials, Endpoints, ErrorMessages, EventNotifications, EventSessions, LinkedServerLogins, LinkedServers, Logins, Routes, ServerAuditSpecifications, ServerRoleMembership, ServerRoles, ServerTriggers.
/p: GenerateSmartDefaults=(BOOLEAN) Automatically provides a default value when updating a table that contains data with a column that does not allow null values.
/p: IgnoreAnsiNulls=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the ANSI NULLS setting should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreAuthorizer=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the Authorizer should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreColumnCollation=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the column collations should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreColumnOrder=(BOOLEAN) Specifies whether differences in table column order should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreComments=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the comments should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreCryptographicProviderFilePath=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the file path for the cryptographic provider should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreDdlTriggerOrder=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the order of Data Definition Language (DDL) triggers should be ignored or updated when you publish to a database or server.
/p: IgnoreDdlTriggerState=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the enabled or disabled state of Data Definition Language (DDL) triggers should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreDefaultSchema=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the default schema should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreDmlTriggerOrder=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the order of Data Manipulation Language (DML) triggers should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreDmlTriggerState=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the enabled or disabled state of DML triggers should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreExtendedProperties=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the extended properties should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreFileAndLogFilePath=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the paths for files and log files should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreFilegroupPlacement=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the placement of objects in FILEGROUPs should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreFileSize=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the file sizes should be ignored or whether a warning should be issued when you publish to a database.
/p: IgnoreFillFactor=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the fill factor for index storage should be ignored or whether a warning should be issued when you publish to a database.
/p: IgnoreFullTextCatalogFilePath=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the file path for the full-text catalog should be ignored or whether a warning should be issued when you publish to a database.
/p: IgnoreIdentitySeed=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the seed for an identity column should be ignored or updated when you publish updates to a database.
/p: IgnoreIncrement=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the increment for an identity column should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreIndexOptions=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the index options should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreIndexPadding=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the index padding should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreKeywordCasing=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the casing of keywords should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreLockHintsOnIndexes=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the lock hints on indexes should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreLoginSids=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the security identification number (SID) should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreNotForReplication=(BOOLEAN) Specifies whether the not for replication settings should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreObjectPlacementOnPartitionScheme=(BOOLEAN 'True') Specifies whether an object's placement on a partition scheme should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnorePartitionSchemes=(BOOLEAN) Specifies whether differences in partition schemes and functions should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnorePermissions=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the permissions should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreQuotedIdentifiers=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the quoted identifiers setting should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreRoleMembership=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the role membership of logins should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreRouteLifetime=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the amount of time that SQL Server retains the route in the routing table should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreSemicolonBetweenStatements=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in the semi-colons between T-SQL statements will be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreTableOptions=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the table options will be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreTablePartitionOptions=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the table partition options will be ignored or updated when you publish to a database. This option applies only to Azure Synapse Analytics dedicated SQL pool databases.
/p: IgnoreUserSettingsObjects=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the user settings objects will be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreWhitespace=(BOOLEAN 'True') Specifies whether differences in white space will be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IgnoreWithNocheckOnCheckConstraints=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the value of the WITH NOCHECK clause for check constraints will be ignored or updated when you publish.
/p: IgnoreWithNocheckOnForeignKeys=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the value of the WITH NOCHECK clause for foreign keys will be ignored or updated when you publish to a database.
/p: IncludeCompositeObjects=(BOOLEAN) Include all composite elements as part of a single publish operation.
/p: IncludeTransactionalScripts=(BOOLEAN) Specifies whether transactional statements should be used where possible when you publish to a database.
/p: LongRunningCommandTimeout=(INT32) Specifies the long running command timeout in seconds when executing queries against SQL Server. Use 0 to wait indefinitely.
/p: NoAlterStatementsToChangeClrTypes=(BOOLEAN) Specifies that publish should always drop and re-create an assembly if there is a difference instead of issuing an ALTER ASSEMBLY statement.
/p: PopulateFilesOnFileGroups=(BOOLEAN 'True') Specifies whether a new file is also created when a new FileGroup is created in the target database.
/p: RegisterDataTierApplication=(BOOLEAN) Specifies whether the schema is registered with the database server.
/p: RunDeploymentPlanExecutors=(BOOLEAN) Specifies whether DeploymentPlanExecutor contributors should be run when other operations are executed.
/p: ScriptDatabaseCollation=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the database collation should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: ScriptDatabaseCompatibility=(BOOLEAN) Specifies whether differences in the database compatibility should be ignored or updated when you publish to a database.
/p: ScriptDatabaseOptions=(BOOLEAN 'True') Specifies whether target database properties should be set or updated as part of the publish action.
/p: ScriptDeployStateChecks=(BOOLEAN) Specifies whether statements are generated in the publish script to verify that the database name and server name match the names specified in the database project.
/p: ScriptFileSize=(BOOLEAN) Controls whether size is specified when adding a file to a filegroup.
/p: ScriptNewConstraintValidation=(BOOLEAN 'True') At the end of publish all of the constraints will be verified as one set, avoiding data errors caused by a check or foreign key constraint in the middle of publish. If set to False, your constraints are published without checking the corresponding data.
/p: ScriptRefreshModule=(BOOLEAN 'True') Include refresh statements at the end of the publish script.
/p: Storage=() Specifies how elements are stored when building the database model. For performance reasons the default is InMemory. For large databases, File backed storage is required.
/p: TreatVerificationErrorsAsWarnings=(BOOLEAN) Specifies whether errors encountered during publish verification should be treated as warnings. The check is performed against the generated deployment plan before the plan is executed against your target database. Plan verification detects problems such as the loss of target-only objects (such as indexes) that must be dropped to make a change. Verification will also detect situations where dependencies (such as a table or view) exist because of a reference to a composite project, but do not exist in the target database. You might choose to do this to get a complete list of all issues, instead of having the publish action stop on the first error.
/p: UnmodifiableObjectWarnings=(BOOLEAN 'True') Specifies whether warnings should be generated when differences are found in objects that cannot be modified, for example, if the file size or file paths were different for a file.
/p: VerifyCollationCompatibility=(BOOLEAN 'True') Specifies whether collation compatibility is verified.
/p: VerifyDeployment=(BOOLEAN 'True') Specifies whether checks should be performed before publishing that will stop the publish action if issues are present that might block successful publishing. For example, your publish action might stop if you have foreign keys on the target database that do not exist in the database project, and that causes errors when you publish.

La description

Mois

Generates a random company name, comprised of a lorem ipsum word and an appropriate suffix, like Dolor Inc., or Convallis Limited.

This Data Type generates a random SIRET/SIREN French business identification number.

SIRET:

SIREN:

More info:

Generates a personal number, used in some countries for social security insurance. At the present time only swedish ones are supported. The personal numbers are generated according to the format you specify:

PersonalNumberWithoutHyphen

PersonalNumberWithHyphen

Generates organisation numbers, used in some countries for registration of companies, associations etc. At the present time only Swedish ones are supported. The organisation numbers are generated according to the format you specify:

OrganisationNumberWithoutHyphen

OrganisationNumberWithHyphen

Generates random Canadian provinces, states, territories or counties, based on the options you select. Les Full Name et Abréviation sub-options determine whether the output will contain the full string (e.g. "British Columbia") or its abbreviation (e.g. "BC"). For UK counties, the abbreviation is the standard 3-character Chapman code.

This data type generates a random latitude and/or longitude. If both are selected, it displays both separated by a comma.

This data type generates random, valid credit card numbers according to the format you specify. It is currently capable of generating numbers for the following brands: Mastercard, Visa, Visa Electron, American Express, Découvrir, American Diner's, Carte Blanche, Diner's Club International, , JCB, Maestro, Solo, Changer, Laser.

Generates a random credit card PIN number from 1111 to 9999.

Generates a random credit card CVV number from 111 to 999.

This option generates a fixed number of random words, pulled from the standard lorem ipsum latin text.

This option generates a random number of words - the total number within the range that you specify (inclusive). As with the Fixed number option, the words are pulled the standard lorem ipsum latin text.

This Data Type lets you generate random alpha-numeric strings. The following table contains the character legend for this field. Any other characters you enter into this field will appear unescaped.

Generates a Boolean value in the format you need. You can specify multiple formats by separating them with the pipe (|) character. The following strings will be converted to their Boolean equivalent:

  • Yes or No
  • False or True
  • 0 or 1
  • Y or N
  • F or T
  • false or true

true and false values are special. Depending on the export type, these may be output without double quotes.

Generates a column that contains a unique number on each row, incrementing by whatever value you enter. This option can be helpful for inserting the data into a database field with an auto-increment primary key.

The optional placeholder string lets you embed the generated increment value within a string, via the placeholder. Par exemple:

This randomly generates a number between the values you specify. Both fields allow you to enter negative numbers.

This data type generates random currency values, in whatever format and range you want. The example dropdown contains several options so you can get a sense of how it works, but here's what each of the options means.

Format

Range - From

Range - To

Symbole de la monnaie

Prefix/Suffix

This data type lets you generate a column of data that has repeating values from row to row. Here's a couple of examples to give you an idea of how this works.

  • If you'd like to provide the value "1" for every row, you can enter "1" in the Value(s) field and any value (>0) in the Loop Count field.
  • If you'd like to have 100 rows of the string "Male" followed by 100 rows of the string "Female" and repeat, you can enter "100" in the Loop Count field and "Male|Female" in the Value(s) field.
  • If you'd like 5 rows of 1 through 10, enter "5" for the Loop Count field, and "1|2|3|4|5|6|7|8|9|10" in the Value(s) field.

Try tinkering around with it. You'll get the idea.

The Composite data type lets you combine the data from any other row or rows, and manipulate it, change it, combine the information and more. The content should be entered in the Smarty templating language.

To output the value from any row, just use the placeholders , , etc. You cannot refer to the current row - that would either melt the server and/or make the universe implode.

  • Display a value from row 6:
  • Assuming row 1 and row 2 contain random numbers, the following are examples of some simple math:
    • - subtraction
    • - multiplication
    • <$ROW2/$ROW1> - division

    Please see the Smarty website for more information on the syntax.

    This data type lets you generate tree-like data in which every row is a child of another row - except the very first row, which is the trunk of the tree. This data type must be used in conjunction with the Auto-Increment data type: that ensures that every row has a unique numeric value, which this data type uses to reference the parent rows.

    The options let you specify which of your form fields is the appropriate auto-increment field and the maximum number of children a node may have.

    Enter a list of items, separated by a pipe | personnage. Then select whether you want Exactement X number of items, or At most X items from the list. Multiple items are returned in a comma-delimited list in the results. If you want your data set to include empty values, just add one or more pipe characters at the end - the more pipes you enter, the greater the probability of an empty value being generated.

    Les Computed Data Type gives you access to the metadata about fields in the row to let you generate whatever output you want based on that information. If you just need to access the généré string value from another field (i.e. what you see in the output), see the Composite Data Type. This field type gives you much more access to each field.

    , etc. contain everything available about that particular row. The content changes based on the row's Data Type and what has been generated, but high-level it contains the following properties:

    • - whatever options were entered in the interface/API call for the row
    • - any additional metadata returned for the Data Type
    • - the actual generated random content for this field (always in a "display" property) plus any other information about the generated content
    • - a handy JSON-serialization of everything in the row, so you can see what's available. Just run it through a JSON formatter.
    • - will output the gender ("male", "female" or "unknown") of the generated content of a Noms Data Type field (be sure to replace "1" with the right row number!). If you used FemaleName as the placeholder string this variable will return "female" every time. If you entered "Name", the value returned will depend on the generated string. If you entered a placeholder string with multiple formats, it will return "unknown" if it contained both genders, or no genders (e.g. a surname without a first name).

    Dé-nied. In order to share this Data Set with other people, you need to save it first.

    I understand that to share this Data Set, I need to make it public.

    Email the user their login information

    Are you sure you want to delete this user account?

    First Name
    Last Name
    Email

    You have bundling/minification enabled. If you click the Reset Plugins button you will need to run grognement to recreate the bundles. For more information read this documentation page. If you have any problems, you may want to turn off bundling.

    Sur

    Ever needed custom formatted sample / test data, like, bad? Well, that's the idea of this script. It's a free, open source tool written in JavaScript, PHP and MySQL that lets you quickly generate large volumes of custom data in a variety of formats for use in testing software, populating databases, and. so on and so forth.

    This site offers an online demo where you're welcome to tinker around to get a sense of what the script does, what features it offers and how it works. Then, once you've whet your appetite, there's a free, fully functional, GNU-licensed version available for download. Alternatively, if you want to avoid the hassle of setting it up on your own server, you can donate $20 or more to get an account on this site, letting you generate up to 5,000 records at a time (instead of the maximum 100), and let you save your data sets. Click on the Donate tab for more information.

    Extend it

    The out-the-box script contains the sort of functionality you generally need. But nothing's ever complete - maybe you need to generate random esoteric math equations, pull random tweets or display random images from Flickr with the word "Red-backed vole" in the title. Qui sait. Everyone's use-case is different.

    With this in mind, the new version of the script (3.0.0+) was designed to be fully extensible: developers can write their own Data Types to generate new types of random data, and even customize the Export Types - i.e. the format in which the data is output. For people interested in generating more accurate localized geographical data, they can add new Country plugins that supply region names (states, provinces, territories etc), city names and postal/zip code formats for their country of choice. For more information on all this, visit the Developer Documentation.

    Télécharger

    Click the button below to download the latest version of the script from github. For more information see the User Documentation.

    Project News

    User Accounts

    This section lets you create any number of users accounts to allow people access to the script. Only you are able to create or delete accounts.

    No user accounts added yet.

    Donate now!

    If this has helped you in your work, a donation is always appreciated! If a general sense of do-goodery isn't enough to persuade you to donate, here are a few more material incentives:

    • Supporting the project leads to great new features! Honest!
    • Donating $20 or more will get you a user account on this website. With a user account you can:
      • Generate up to 10,000 rows at a time instead of the maximum 100.
      • Save your form configurations so you don't have to re-create your data sets every time you return to the site.

      Every $20 you donate adds a année à votre compte. You may return at a later date to add more time to your account - it will be added to the end of your current time. Just be sure to donate with the same email address. If you have any trouble donating or with your user account, just drop me a line.

      After donating, you will be emailed with details about how to finish setting up your account (check your spam folder!). If you have any problems, please contact me.


      Input Arguments

      Conn — Database connection connection object

      Database connection, specified as an ODBC connection object or JDBC connection object created using the database function.

      Sqlquery — SQL statement character vector | string scalar

      SQL statement, specified as a character vector or string scalar. The SQL statement can be any valid SQL statement, including nested queries. The SQL statement can be a stored procedure, such as . For stored procedures that return one or more result sets, use fetch function. For procedures that return output arguments, use runstoredprocedure .

      For information about the SQL query language, see the SQL Tutorial.

      Data Types: char | chaîne de caractères

      Opts — Database import options SQLImportOptions object

      Database import options, specified as an SQLImportOptions object.

      Pstmt — SQL prepared statement SQLPreparedStatement object

      SQL prepared statement, specified as an SQLPreparedStatement object.

      Name-Value Pair Arguments

      Specify optional comma-separated pairs of Name,Value arguments. Name is the argument name and Value is the corresponding value. Name must appear inside quotes. You can specify several name and value pair arguments in any order as Name1,Value1. NameN,ValueN .

      Exemple: results = fetch(conn,sqlquery,'MaxRows',50,'DataReturnFormat','structure') imports 50 rows of data as a structure.

      'MaxRows' — Maximum number of rows to return positive numeric scalar

      Maximum number of rows to return, specified as the comma-separated pair consisting of 'MaxRows' and a positive numeric scalar. By default, the fetch function returns all rows from the executed SQL query. Use this name-value pair argument to limit the number of rows imported into MATLAB ® .

      Exemple: 'MaxRows',10

      Data Types: double

      'DataReturnFormat' — Data return format 'table' (default) | 'cellarray' | 'numeric' | 'structure'

      Data return format, specified as the comma-separated pair consisting of 'DataReturnFormat' and one of these values:

      Use the 'DataReturnFormat' name-value pair argument to specify the data type of the result data results . To specify integer classes for numeric data, use the opts input argument.

      You can specify these values using character vectors or string scalars.

      Exemple: 'DataReturnFormat','cellarray' imports data as a cell array.

      'VariableNamingRule' — Variable naming rule "modify" (default) | "preserve"

      Variable naming rule, specified as the comma-separated pair consisting of 'VariableNamingRule' and one of these values:

      "modify" — Remove non-ASCII characters from variable names when the fetch function imports data.

      "preserve" — Preserve most variable names when the fetch function imports data. For details, see the Limitations section.

      Exemple: 'VariableNamingRule',"modify"

      Data Types: chaîne de caractères


      We have updated our user interface. New documentation is coming soon. If you need help contact us here User Support

      PDX model identifier: A unique identifier assigned by the database management system to unambiguously identify a PDX model.

      Primary cancer site: The primary cancer site is the anatomical site of the cancer origin. More than one primary site can be selected for a search.

      Cancer type tags: Tags are used to group models that share clinical characteristics.

      Diagnostic: Cancer diagnoses are standardized using terms from the Disease Ontology (DO). More than one term can be selected for a search.

      PDX Dosing studies: PDXs that have been used in dosing studies can be searched by treatment and/or treatment responses. Treatment responses are based on modified RECIST criteria. Read more on dosing study design and interpretation here.

      Tumor mutation burden (TMB): Tumor mutation burden is a measurement of the number of mutations carried by tumor cells. TMB is potentially a predictive biomarker to identify tumors that are likely to respond to immunotherapy. In the JAX collection of PDXs, a score of 22 is considered high TMB. Read more about how TMB is calculated here.

      Gene fusion: Search for PDX models whose engrafted tumor harbors a gene fusion. Only gene fusions associated drug efficacy or cancer-related evidences are reported. Read more about the methods here.

      Gene variants: Search for PDX models whose engrafted human tumors harbor specific gene variants. Gene symbols must be official HGNC symbols. Once a gene symbol is specified, the variants/mutations observed in the PDX collection are displayed. More than one variant/mutation per gene can be selected. Genes that can be searched are restricted to those genes on the JAX Cancer Treatment Profile (CTP) gene panel. Read more about the methods and results here.

      Gene expression across PDX models: Displays a graphical summary of expression levels across PDX models for a gene. Only genes on the JAX CTP panel can be searched. Gene symbols must be official HGNC symbols. Read more about gene expression data here.

      Gene amplification/deletion across PDX models: Displays a graphical summary of gene expression across PDX models for a gene with the bars representing expression colored according to amplification/deletion status of the gene. Only genes on the JAX CTP panel can be searched. Gene symbols must be official HGNC symbols. Read more about copy number aberration data here.


      The full source code for the database handler above can be found here for reference:

      When working with SQLite, opening and inspecting the SQLite database can be helpful while debugging issues. You can leverage the Stetho library to view your data directly, or you can use the following command-line tools to retrieve the data.

      The commands below will show how to get at the data (whether running on an emulator or an actual device). The commands should be performed within the terminal or command-line. Once you have the data, there are desktop SQLite viewers such as DB Browser for SQLite or SQLite Professional to help inspect the SQLite data graphically.

      On an Emulator

      Use SQLite3 to query the data on the emulator:

      For further inspection, we can download the database file with:

      On a Device

      There isn't a SQLite3 executable on the device so our only option is to download the database file with:

      Using Device File Explorer

      You can go to View -> Tool Windows -> Device File Explorer and look inside the /data/<app package name>/databases and download the file locally. You can then use one of the previously mentioned SQLite desktop viewers.


      Voir la vidéo: LPQMEI 2016-2017 Connexion à une base de données MYSQL à laide dEclipse (Décembre 2022).